Musiques dites religieuses (3)

Des messes, des requiems, des Stabat Mater, de Salve Regina, des cantates, des passions et autres prières…
Je ne m’intéresse pas ici aux textes liturgiques, mais à ces musiques et leurs alliages sonores, ces mélanges particuliers de solistes, de choeurs et d’instruments. Beaucoup d’émotions même pour des écoutes purement profanes.
Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler…

Pour rappel : musiques-dites-religieuses/, musiques-dites-religieuses-2/

Chants liturgiques de Salisbury
Un ensemble de voix d’hommes, The Tallis Scholars, dirigé par Peter Phillips.
Une plongée musicale dans un autre temps religieux. Des hymnes de plain-chant. Une empreinte sonore…
Cd Sarum Chant, Gimell Records 1988


Leos Janáček n’a pas composé que l’extraordinaire Glagolitic Mass (musiques-dites-religieuses/). Un certain nombre de ses compositions sont proposées ici avec différent·es solistes, un organiste et le Prague Chamber Choir dirigé par Roman Válek.
A l’écoute, il est légitime de se demander pourquoi de telles œuvres ne sont pas plus souvent programmées…
Cd Janáček Unknown III : Latin masse and Motets, enregistré en janvier 1998, Supraphon


La musique religieuse ne se limite pas au monde chrétien.
Sont proposés ici une introduction à l’orgue solo, un Kaddish, un Kol Nidre et d’autres pièces liturgiques.
Sandor Kovacs (cantor), Chorus of Dohany Street Synagogue dirigé par Andor Somio, Maria Lisznyai (orgue)
Sandor Kovacs donne une émotion particulière à ces pièces…
Cd Liturgy of Dohany Street Synagogue, Budapest, enregistré en 1985, Hungaroton Classic


Trois compositions (XVIIème siècle) pour voix et différents instruments interprétées par le Musicalitche Compagney. La magie d’une musique qui nous parle encore, quatre siècles après son écriture et dans des contextes sociaux bien différents…
Cd Heinrich Schütz : Weihnachtshistorie, DG 1986


The Harp Consort dirigé par Andrew Lawrence-King nous propose une exubérante messe. Une (re)composition autour de Juan Gutiérrez de Padilla. Nous sommes ici du coté des rythmes, des danses, des chansons, de chaudes sonorités instrumentales. Une musique vertigineuse pleine de sensualité. Pour ne pas oublier certains traits de la musique baroque du milieu du XVIIe siècle et l’intégration par certains compositeurs de danses populaires latino-américaines et africaines…
Cd Missa Mexicana, enregistré en juillet 2000, Harmonia Mundi Usa 2002


La beauté d’une voix de Cantor – Hans Bloemendal – et d’un choeur d’hommes – Male Choir conducted by Antoon Krelage – sans oublier le son particulier du shofar (B. W. de Jong). Et pour les prières de Hanoukka, l’orchestre et le choeur sont conduit par Ger van Leeuwen. Les plaintes et les souhaits dans la spiritualité des hommes (mais pas des femmes)…
Cd The Amsterdam Synagogue. Chants Throughout the Jewish Year, enregistré en 1960, 1965, 1966 et 1968, Philips

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :