Pour faire le pont entre les peuples résistants et non le lien entre les criminels d’Etat

En juin 2020, nous avions commis un petit texte, au nom de la dynamite des idées contre les symboles des dominations. Nous l’avions, avec un brin de provocation, intitulé : « Faire sauter le pont Alexandre III », https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2020/06/27/faire-sauter-le-pont-alexandre-iii/.

Ce bel ouvrage ne peut continuer à célébrer un sanguinaire, dont l’un des titres de brune gloire est la proclamation de 65 oukases contre les Juifs. Alexandre III fut un des tsars de l’antisémitisme d’Etat et du déchaînement de pogroms.

Ce pont, au nom d’une hypothétique amitié franco-russe, est en fait un déni du droit d’expression des populations. Il confirme la prégnance de la légitimité anti-démocratique des monarchies dans les rues de la République ; sans oublier la glorification du nationalisme agresseur, grand-russien coté tsar et colonisateur version IIIème République du coté français.

En ce temps d’invasion de l’Ukraine par les armées d’un autre nationaliste grand-russien Vladimir Poutine, il serait plus que symbolique de renommer aujourd’hui cet ouvrage.

Pour faire le pont entre les peuples résistants et non le lien entre les criminels d’Etat, nous proposons donc de démettre un nom de tsar et d’honorer la résistance des peuples d’Ukraine, du Bélarus et de Russie contre le crime d’agression poutinien.

Il nous semble possible de faire mémoire, résolument du coté de l’égalité, de la liberté et de l’autodétermination. C’est pourquoi nous proposons de rebaptiser l’ouvrage : « Pont Babi Yar » (en souvenir des 33 700 Juifs ukrainiens exterminé·es par balles par les nazis).

Nous remercions par avance les élu es de la ville de Paris de bien vouloir inscrire cette proposition, que nous rendons publique dès aujourd’hui, à leurs futures délibérations.

Bien cordialement

Didier Epsztajn et Patrick Silberstein
Auteurs du Guide du Paris colonial et des banlieues, Paris, Syllepse, 2019.

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

2 réflexions sur « Pour faire le pont entre les peuples résistants et non le lien entre les criminels d’Etat »

  1. Cher Monsieur,

    Nous avons bien reçu votre courriel en date du 6 juin 2022 par lequel vous appelez l’attention de la Maire de Paris sur le pont Alexandre III (7ème et 8ème arrondissements), qui tire son nom du tsar de Russie avec lequel la IIIème République signa un traité d’alliance.
    Vous suggérez que cette dénomination change.
    Nous vous remercions pour votre courriel et nous sommes sensibles aux raisons qui motivent votre initiative, alors que l’Ukraine doit faire face à une agression russe dont la brutalité scandalise chacun. Pour autant, le nom du pont Alexandre III est désormais si indissociable du patrimoine parisien qu’il n’est pas envisageable de l’en faire disparaître.
    Tout en conservant à l’esprit votre rappel historique de bon aloi, et en regrettant de ne pouvoir vous faire une meilleure réponse, je vous prie d’agréer, Cher Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

    Sébastien Humbert,
    Conseiller Mémoire
    Cabinet de la Maire de Paris

    1. Reproduction sans modification d’un préposé à la « juste » mémoire qui considère que les délibérations du conseil de Paris sont inutiles !!
      la confusion entre un pont et sa nomination
      une volonté de fixer l’histoire à une infamie
      une confiscation du débat politique par un non-élu !!!
      la démocratie à la sauce commissaire de la pensée
      bien tristement
      didier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :