Bulletin d’information sur les médias sociaux de juillet : Les membres de LVC dans le monde

8cdac94c-dd42-c83c-bf1d-6ef72958348a

À partir de ce mois-ci, nous publierons un bulletin mensuel d’informations et d’articles postés par les membres de La Via Campesina sur différentes plateformes de médias sociaux. Voici les actualités pour le mois de juillet !

C’est un moment crucial pour les travailleur·euses de la terre pour influencer la politique alimentaire et agricole au Royaume-Uni. En Écosse, au Pays de Galles et en Angleterre, de nouvelles lois réforment les régimes de subventions agricoles et posent les bases institutionnelles et juridiques de la transformation de nos systèmes alimentaires et agricoles. En août, la LandWorkers’ Alliance, membre de LVC, organisera un atelier en ligne sur le thème « Comment faire pression pour une bonne politique alimentaire et agricole ». Il·elles discuteront également de la réforme des subventions et de la législation alimentaire en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles. Dans la même optique, La CNA accompagne des mesures concrètes au Portugal, où elle assiste le secteur agricole dans l’attribution d’aides publiques suite à l’augmentation des prix de l’énergie et des engrais, avec un fort impact sur l’activité agricole du pays. Les propriétaires d’exploitations avicoles et celles produisant du lait de vache peuvent contacter une agence de la CNA jusqu’au 12 août.

Au Kenya, la Kenyan peasant League (KPL) a organisé une session de formation de deux jours avec des femmes sur les droits fonciers et l’impact du microcrédit. Grâce au crowdfunding, le collectif de femmes de la KPL a également obtenu les ressources nécessaires à l’achat d’environ 1,8 hectare de terres pour les femmes victimes de violences sexistes et d’accaparement des terres. Les femmes utiliseront ces terres comme un havre de paix pour s’organiser, cultiver et vivre. Au Brésil, le Movimento dos Atingidos por Barragens – MAB a organisé une table ronde où les participant·es ont discuté des défis de la lutte et de l’organisation populaire dans la région amazonienne.

En Corée du Sud, le KWPA Sisters’ Garden utilise sa page Facebook pour promouvoir les produits agroécologiques auprès d’un plus grand nombre de consommateur·trices du quartier. Au Brésil également, le MST et ses alliés promeuvent la diffusion d’un film sur les semences ce 4 août, dans un magasin agroécologique de Rio de Janeiro. Le film a pour but d’amener le débat sur la réforme agraire à la population. La Ligue paysanne coréenne informe également d’une manifestation publique d’agriculteur·trices contre l’accord commercial CPTPP. En Inde, Amritabhoomi, l’école paysanne agroécologique du Karnataka, utilise sa page Facebook pour fournir les dernières nouvelles de la coopérative de fermiers Namdu. Cette coopérative vend des produits agroécologiques aux consommateurs de la localité. Une initiative similaire est promue par le MODEF en France, qui organise ce 18 août la vente de 25 tonnes de fruits et légumes, transportés du Tarn et Garonne et de l’Hérault à Paris Place de la Bastille, dans le Val de Marne et les Hauts de Seine, en soutien aux agriculteur·trices familiaux·les.

Visura Media, un webcast communautaire géré par les membres de MONLAR au Srilanka, nous informe de l’ampleur de la destruction environnementale dans les zones rurales et côtières du Srilanka. Il·elles ont également organisé récemment un programme résidentiel de formation aux médias afin de renforcer la participation numérique et les compétences en matière de médias des jeunes. MONLAR a également publié des actualisations au début du mois sur l’attaque d’éléphants sauvages sur des fermes dans la région de la rivière Thalawa Siripura dans le district d’Anuradhapura.

Au Pérou, les organisations paysannes et indigènes, dont certaines font partie de LVC, ont présenté au président Pedro Castillo un projet de loi pour la deuxième réforme agraire. Il s’agit d’un document préparé par les bases du mouvement après une série d’événements décentralisés appelés le Deuxième Sommet de la Réforme Agraire, promu par les mêmes organisations afin de recueillir les principaux besoins et demandes du milieu rural. Lors de la présentation, les paysan·nes ont fait remarquer au Président qu’ « aucun·e Péruvien ne doit mourir dans un pays de paysan·nes ».

Au Paraguay, une déclaration signée par les organisations CLOC LVC et l’Organisation Nationale des Aborigènes Indépendants (ONAI), nous a alertés sur la continuité des expulsions de terres promues par le gouvernement. Cette fois-ci, la communauté indigène Hugua Po’i a Mbya Guaraní, se bat pour retourner sur ses terres ancestrales dont elle a été expulsée l’année dernière. Les organisations demandent l’abrogation de la loi Zavala-Riera, qui criminalise les luttes paysannes et a actuellement touché plus de 3 000 familles paysannes et autochtones.

Au Panama, une mobilisation nationale depuis le début du mois de juillet a maintenu tout le pays sous tension, alors qu’une confluence d’organisations sociales, parmi lesquelles des paysans et des peuples indigènes, ont protesté énergiquement contre l’augmentation du prix du carburant et des aliments. Jusqu’à présent, une table ronde pour le dialogue a été mise en place avec le gouvernement pour répondre aux demandes soulevées par les organisations, le secteur privé a critiqué cette initiative.

Le Brésil a accueilli la 2ème école nationale des femmes de La Via Campesina, à laquelle 60 femmes de différents états ont participé. Ceci fait partie d’un grand héritage de formation politique promu par le mouvement paysan inspiré par LVC et ses principes. L’un des accords de cet événement a été de changer le nom officiel en École Féministe de LVC Brésil, afin de promouvoir le féminisme paysan et populaire comme un outil politique né du mouvement.

En France, la Confédération Paysanne a publié un communiqué de presse qui a attiré l’attention sur la chute des prix du lait biologique. En Roumanie, Eco Ruralis a participé à la réalisation d’un nouveau film documentaire, « La révolution verte | Europe, un continent bouleversé », par la chaîne de télévision ARTE. Les membres ont expliqué les effets de l’inégalité sociale créée par la distribution des subventions agricoles, qui finissent en grande majorité dans les poches des grandes entreprises. Au Canada, l’Union Paysanne a également lancé un teaser d’un documentaire en cours de réalisation attendu à l’automne au Canada. Le groupe des femmes de la National Farmers’ Union au Canada est en train de mettre en place une campagne multimédia visant à rendre visibles les agriculteur·trices dont l’identité de genre est sous-représentée dans le domaine agricole.

Le Syndicat des paysan·nes d’Indonésie – Serikat Petani Indonesia – a publié une actualisation concernant une entreprise agrochimique qui empoisonnerait les fermes qui font partie des luttes de réforme agraire du Syndicat. Une alerte similaire a été lancée par Mocase, notre membre en Argentine, lorsque l’action de fumigation d’une grande ferme empoisonnait l’eau qui coule dans le canal Miquilo. Mocase nous rappelle que les herbicides sont interdits sur tout le territoire national, mais le propriétaire de l’exploitation fait sourde oreille à la législation sur l’utilisation des produits agro-toxiques.

Dans une autre actualité inquiétante, la Assembly of Poor en Thaïlande a émis des alertes concernant l’arrestation d’une jeune leader paysanne qui faisait partie du mouvement pro-démocratique dans le pays. Selon les dernières informations, le tribunal lui a refusé la liberté sous caution. Les membres du mouvement attirent l’attention sur les cas de détention illégale de militant·es pour la démocratie.

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Une réflexion sur « Bulletin d’information sur les médias sociaux de juillet : Les membres de LVC dans le monde »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :