Jazz en dialogues (4)

Quelques enregistrements pour sortir des « sentiers battus » et errer dans les sonorités d’un instrument doublement présent. Parfois, en usage par delà les traditions. Des moments d’échanges ou de construction ensemble. Pour plonger dans des musiques qui ne s’épuisent pas dans une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes.
Voir précédentes notes :
Jazz en dialogues et Jazz en dialogues (2)jazz-en-dialogues-3/

En concert à l’Académie Franz Liszt de Budapest, deux pianistes. Inventivité et complicité. Chaque écoute permet de découvrir des facettes sonores. Plus qu’un ensemble à quatre mains.
Un régal musical…
Cd
Vijay Iyer / Craig Taborn : The Transitory Poems, enregistré en mars 2018, ECM 2019


Deux contrebassistes et leurs voix, dialogues et improvisations. Une forte présence. Il y a pour moi comme une magie d’entendre ces deux musicien·nes. J’ai apprécié ailleurs leur intensité musicale dans des configurations diverses. En solo ou en duo l’une et l’autre m’ont séduit. Les entendre ensemble est donc un grand plaisir.
Cd
Joëlle Léandre & Barre Phillips : A l’improviste, enregistré en mai 2008, Kadima collective


Jaki Byard a arpenté bien des styles du jazz. Sa rencontre avec le pianiste Ran Blake, dont l’usage des noires et des blanches peut paraître plus « radical », est une surprise. Les musiciens donnent des lectures dépouillées mais néanmoins ancrées dans les rythmes les plus importants de la musique. Les compositions originales, y compris sous la forme d’une Sonata for two pianos, côtoient des standards comme On Green Dolphhin Street, ou Tea for Two.
Beaucoup pourront être surpris·es, mais n’est-ce pas cela le charme de l’improvisation ?
Cd
Ran Blake – Jaki Byard : Improvisations, Soul Note 1981
Réédition dans un coffret de 7 Cd sous le nom de Ran Blake, CAM 2015


Live at Donaueschingen
Deux pianistes, Betty Hovette et Christine Wodrascka. Deux pianos disposés tête bêche et comme un interstice d’où semble jaillir une musique de passage ou d’entrevues, la jonction dynamique de plusieurs mondes, une fenêtre d’improvisations…
Cd
Iana : d’un Extrême à l’autre, enregistré en octobre 2017, Freddy Morezon


« S’il y a nostalgie, elle est positive est sans regret.
S’il y a mélancolie, elle est douce et heureuse.
S’il y a de la houle, elle est apaisée ».
Une histoire pleine de douces sensations, de souvenirs, de couleurs,d’éclairage blues, contée à deux pianos. Une rencontre entre intime et universel…
Cd
Gilles Erhart & Benjamin Faugloire : Histoire, Half-Rest 2021


Deux contrebassistes en conversation. Ils n’hésitent pas à remonter loin dans le temps – Despiritu #2 et # 4 – inspirés de Hildegard Von Bingen, abbesse au XIIe siècle. Cordes caressés ou pincées, en dialogues ou en solo, des contrebasses et l’espace sonore coloré
Cd Rodney Jordan & Christian Fabian : Conversations, enregistré en avril 2019, Spice Rack

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :