Élections du Québec 2022 : Revendications féministes

19e5ef02838f2e9f2459a961200b2a

Les membres du RGF-CN, à leur rencontre du 12 mai 2022, ont adopté une plateforme de revendications dans le cadre des élections provinciales de 2022. Le RGF-CN ne favorise aucun parti politique en particulier. Cependant, il vise l’égalité entre les femmes et les hommes, entre les femmes elles-mêmes, la redistribution de la richesse, l’amélioration des conditions de vie des personnes les plus vulnérables et des mesures politiques concrètes pour un mode de vie respectueux de l’environnement.

1- Étendre et consolider l’accessibilité, la gratuité et la qualité des services publics, notamment du transport en commun, des services de garde, de l’éducation, des services de santé.

2- Améliorer les protections publiques pour assurer un revenu au moins égal à la mesure du panier de consommation révisée, notamment :

    • En augmentant les prestations d’aide sociale.
    • En abolissant les catégories et la notion de vie maritale dans la loi d’aide sociale.
    • En augmentant le salaire minimum à 18$/heure indexé au coût de la vie.
    • En mettant fin au détournement des pensions alimentaires dans les programmes d’assistance sociale, d’aide juridique, d’allocation logement et d’aide financière aux études.
    • En assurant un niveau de vie décent aux victimes de violences sexuelles et conjugales et les victimes d’actes criminels quel que soit le statut d’immigration aussi longtemps que nécessaire à leur rétablissement ainsi qu’un accompagnement adéquat

3- Assurer l’autonomie économique des femmes, tant par un meilleure équité salariale que par de bonnes conditions de travail notamment dans les secteurs traditionnellement féminins.

4- Reconnaître le travail invisible des femmes et favoriser le changements dans les rôles sociaux pour plus d’égalité, notamment par une amélioration équitable du Régime québécois d’assurance parentale.

5- Contrer l’exclusion numérique et viser « l’égalité numérique »
notamment :

    • En nationalisant internet à haute vitesse et en l’offrant sur tout le territoire du Québec à un coût accessible.
    • En s’assurant d’offrir une gamme d’alternatives de qualité et équivalentes aux services en ligne afin de réduire les inégalités d’accès et d’usage aux technologies numériques.

6- Adopter une politique globale en habitation basée sur la reconnaissance du droit au logement, la réalisation massive de logements sociaux et de meilleures protections pour les locataires.

7- Augmenter le financement à la mission des organismes d’action communautaire autonome (ACA).

8- Concevoir la mobilité comme un droit :

    • En assurant une desserte équitable de transport en commun adapté aux particularités du territoire.
    • En investissant dans le transport adapté et en assurant des aménagements et transports selon les principes de l’accessibilité universelle.
    • En favorisant la sécurité et le sentiment de sécurité des femmes.

9- Se doter d’un plan rigoureux de justice climatique qui assure à toutes les populations du Québec le droit de vivre dans un environnement sain et respectueux de la biodiversité. Pour la région 03, cela signifie notamment le rejet des projets de 3e lien et de la Zone d’innovation du Littoral Est (ZILE, devenue ’InnoVitam’) et le respect de l’ancienne norme du nickel.

10- Reconnaître les violences systémiques, telles que le racisme systémique et la culture du viol ; en priorité, adopter le principe de Joyce.

11- Garantir la santé sexuelle et les droits reproductifs des femmes de tous âges, tous statuts et périodes de vie et mettre en place et financer adéquatement une éducation de qualité à la sexualité.

12- Assurer, dans une approche intersectionnelle, l’accompagnement psychosocial et juridique des victimes d’agressions sexuelles et de violence conjugale ainsi que leur sécurité par la mise en œuvre des 190 recommandations issues du rapport Rebâtir la confiance.

13- Instituer l’analyse différenciée selon les sexes intersectionnelle (ADS+) comme une condition préalable à l’élaboration des lois, règlements, politiques, plans d’action, budgets du gouvernement provincial et donc prendre en compte les femmes et leurs différentes réalités sociales et culturelles, notamment l’âge, l’origine et les situations de pauvreté, de racisation, d’immigration.

Regroupement des groupes de femmes de la région de la capitale-nationale (Portneuf-Ouébec-Charlevoix)

https://www.pressegauche.org/Revendications-feministes

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :