Concerts (26)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.
Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/,concerts-8/, concerts-9/, concerts-10/, concerts-11/, concerts-12/, concerts-13/, concerts-14/, concerts-15/,concerts-16/, concerts-17/, concerts-18/, concerts-19/, concerts-20/, concerts-21/, concerts-22/, concerts-23/,concerts-24/, concerts-25/

16 juin 1986 at the Fabrik, Hamburg
Un trompettiste déchainé – Freddie Hubbard (trompette et bugle). Les pulsions de la batterie de Louis Hayes. Les deux autres musiciens ne sont pas en reste : McCoy Tyner (piano), Avery Sharpe (contrebasse).
Un concert de belle intensité, un enchanteur Round Midnight de Thelonious Monk, des compositions du pianiste et des standards. La sonorité chaude de la trompette déchire l’instant…
Double cd : McCoy Tyner / Freddie Hubbard Quartet : Live at Fabrik, NDR kultur 2021


One mighty fine july night at Shapesifter lab, in Brooklyn, NYC
Deux set. Le premier sous le titre : Eternal Is The Voice of Love. William Parker (contrebasse), Rob Brown (saxophone alto), Cooper-Moore (piano), Hamid Drake (batterie) et sur deux titres, Dave Sewelson (voix).
Le second set comporte aussi cinq morceaux dont Newark dédié à Grachan Moncur III et In Order To Survive qui donne son titre à l’album.
La beauté de ces disques, au delà des compositions du contrebassiste tient à cette l’entente particulière entre musiciens, le sens des rythmes, les constructions des dialogues et des échanges, les variations de tempo, les réminiscences musicales et les couleurs sonores. Je souligne une fois encore, l’intensité du couple batterie-contrebasse…
Double cd William Parker Quartet : In order to Survive, enregistré le 14 juillet 2017, Aum Fidelity 2019


18 mars 1989, espace John Lennon de la Courneuve
Avec cette dynamique propre au concert et à l’enthousiasme des spectateurs et spectatrices, Chris Mc Gregor (piano), Archie Shepp (saxophones alto et ténor, voix), Sonti Mndébélé (voix), Julian Arguelles (flûte baryton, saxophone soprano), Franc Williams (saxophones alto et ténor), Talib Kibwe (saxophone alto, clarinette alto), Jeff Gordon (saxophone ténor, flute, clarinette), Robert Juritz (basson, saxophone alto), Dave Defries (trompette, bugle), Harry Beckett (trompette, bugle), Claude Deppa (trompette, bugle), Annie Whitehead (trombone), Fayyaz Virji (trombone), Ernest Mothie (contrebasse), Gilbert Matthews (batterie), Tony Maronie (percussions).
Un très bon remède contre la déprime…
Cd Mc Gregor • Shepp en concert à Banlieues bleues, 52e Rue Est


20 juin 2017
En hommage à un grand musicien du free jazz étasunien de la fin des années 60 et du début des années 70. Un quartet composé de Joe McPhee (trombone à valve, saxophone ténor), Daunik Lazro (saxophones baryton et ténor), Jean-Marc Foussat (synthé analogique, voix), Makoto Sato (batterie)
Un regard du coté du Jazz Composer’s Orchestra et du Garden Of Harlem, une musique en tension, l’illustration de force libératrice de la musique improvisée…
Cd
The Clifford Thornton Memorial Quartet : Sweet oranges, Zaiks/Biem NotTwo 2018


Le début d’une aventure passionnante. Un quartet composé de John Zorn (saxophone), Dave Douglas (trompette), Greg Cohen (contrebasse) et Joey Baron (batterie). Il serait plus que temps que l’éditeur regroupe tous les enregistrements de cet ensemble dans un coffret à prix doux, les prix des exemplaires sur internet relèvent plus de la spéculation que de la diffusion de la musique…
Cd Massada : First Live 1993, Tzadik 2002


Le même quartet – John Zorn (saxophone), Dave Douglas (trompette), Greg Cohen (contrebasse), Joey Baron (batterie) – presque dix ans plus tard. Plus de deux heures de musique dense et pourtant ouverte aux possibles. Derrière des influences folkloriques, les langages de l’histoire du jazz, le présent musical des constructions intégrant des improvisations. Des musiciens passionnés et passionnants tant dans leurs interventions qu’en dialogues. Un concert rare, à écouter et réécouter…
Double cd Massada : Live at Tonic 2001, Tzadik


Le quartet animé par James Brandon Lewis (saxophone ténor) avec Aruán Ortiz (piano), Brad Jones (contrebasse), Chad Taylor (batterie), en concert pour une heure trente de rythmes, de colorations, d’échanges, sans oublier les interventions en soliste. Une plénitude musicale qui devrait vous électriser. Les musiciens s’emparent des compositions du saxophoniste pour créer des mondes structurés et pourtant ouverts à cette liberté urgente qui nous fait rêver…
Double cd James Brandon Lewis Quartet : Molecular Systematic Music. MSM Live, enregistré le 15 mai 2021, Intakt Record 2022


The complete ORTF 1970 Fondation Maeght recording
Il y eu deux disques vinyles, puis deux cd rares et non remastérisés. Voici enfin l’intégralité des concerts du 25 et 27 juillet à la Fondation Maeght (Saint-Paul de-Vence). Un beau livret d’accompagnement (malheureusement en anglais seulement) avec des témoignages de Sonny Rollins, Archie Shepp, David Murray, Carlos Santana, Joe Lovano, Carla Bley, John Zorn, Bill Laswell, Reggie Workman, James Brandon Lewis, Patty Waters, Carla Bley, Annette Peacock, Marc Ribot, Thurston Moore et Zoh Amba
Albert Ayler (saxophones ténor et soprano, chant) Mary Parks (saxophone soprano, chant), Call Cobbs (piano, le 27 juillet seulement), Steve Tintweiss (contrebasse), Alan Blairman (batterie).

Deux concerts, le blues, la poésie, la fulgurance, les cris de la liberté, magique…
Il nous faut maintenant espérer que les autres concerts en ces lieux – et en particulier de Cecil Taylor et de Sun Ra nous soient enfin rendus dans leurs intégralités.
Sans oublier les visites à ce magnifique lieu d’exposition et sa riche collection.
Coffret de 4 cd : Albert Ayler : Revelations, enregistré en juillet 1970, INA / Elemental Records 2022


Live At Theater Güterslon 22/11/2015)
Un grand concert. Henri Texier (contrebasse), Sébastien Texier (saxophone alto, clarinette), François Corneloup (saxophone baryton), Louis Moutin (batterie). Je me délecte du son de cette contrebasse, des interventions de deux saxophonistes, des envolées du batteur, de la joie de jouer ensemble.
Un de ces albums qui vous font aborder la journée, un sourire aux lèvres…
Lire la note plus détaillée de Nicolas Béniès : henri-texier-une-legende-europeenne-du-jazz/
Cd Henri Texier : Dakota MAB, European jazz legends 05, Jazzthing 2016

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Une réflexion sur « Concerts (26) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :