Mandat d’arrêt international et nouvelle audience contre Pinar Selek

pour-acquittement-pinar

Le 21 juin 2022, l’agence de presse publique turque a annoncé l’annulation par la Cour Suprême de Turquie du quatrième acquittement de Pinar Selek, prononcé le 19 décembre 2014 par le Tribunal criminel d’Istanbul. Auparavant, Pinar Selek avait effectivement comparu au cours de trois procédures criminelles, qui ont toutes constaté son innocence, au long des 25 années de persécution politico-judiciaire qu’elle continue à subir. Après l’avoir emprisonnée et torturée pour ses recherches sociologiques sur les Kurdes, le pouvoir turc a décidé de faire d’elle une « terroriste » en fabriquant de toutes pièces les éléments voulus pour démontrer contre toute évidence la survenance d’un attentat, alors que tout a établi que l’explosion du Marché aux épices d’Istanbul de 1998 a été provoquée accidentellement.

Six mois après l’annonce par voie de presse de l’annulation de l’acquittement, la décision de la Cour Suprême a été enfin notifiée aux avocat.es de Pinar Selek, ce 6 janvier 2023, par la Cour d’Assise d’Istanbul. Ces six mois d’attente insupportable et de nouvelle torture psychologique pour Pinar Selek se soldent par une parodie de justice. Pinar Selek fait l’objet d’une mesure de mandat d’arrêt international demandant son emprisonnement immédiat. Cette décision est prise par le Tribunal Criminel d’Istanbul avant même que les juges de cette juridiction ne se soient prononcés lors d’une première audience, fixée au 31 mars 2023.

De telles mesures, ubuesques du point de vue du droit et particulièrement graves par leurs portées et leurs conséquences sur Pinar Selek, sont prises dans un contexte de restriction des libertés et de multiplication des violences par le pouvoir turc contre l’ensemble des minorités et des opposants politiques, en particulier contre les Kurdes, que ce soit en Turquie ou dans d’autres pays. Les élections prochaines en Turquie sont propices à toutes les diversions politiques et à toutes les manipulations.

Les collectifs de solidarité avec Pinar Selek refusent que l’écrivaine et sociologue soit une fois de plus l’otage d’une politique inique qui se traduit par une véritable farce judiciaire. Ils refusent également qu’elle soit la victime collatérale de la politique de complaisance des pays européens à l’égard du régime autoritaire et liberticide qui sévit en Turquie. Ils demandent à tout.es les parlementaires et responsables politiques qui ont témoigné ces derniers mois leur soutien à Pinar Selek, d’agir énergiquement auprès du gouvernement afin qu’il lui apporte concrètement toute la sécurité et la protection que l’État français doit à l’une de ses compatriotes. La nationalité française de Pinar Selek ne suffit pas à la protéger. Forts du soutien de très nombreuses personnalités de la recherche et du monde intellectuel et de la culture, les collectifs de solidarité avec Pinar Selek renouvellent au Président de la République leur demande de soutien ferme et inconditionnel ainsi qu’une protestation officielle auprès du pouvoir turc.

Ils appellent enfin les ami·es de Pinar Selek, les artistes, les universitaires et les militant.es à redoubler d’efforts, à étendre leurs mobilisations en soutien à toutes les victimes du pouvoir turc et à préparer des délégations nombreuses pour se rendre à Istanbul le 31 mars prochain pour exiger la vérité et la justice pour Pinar Selek !

Coordination européenne des collectifs de solidarité avec Pinar Selek
Votre contact pour les Alpes-Maritimes : collectif.nice.pinarselek@gmail.com
Pour participer au financement de la délégation de militant.e.s et sympathisant.e.s qui doit se rendre à Istanbul :
https://www.helloasso.com/associations/karinca/formulaires/1

Le 16 janvier 2023
https://site.ldh-france.org/nice/2023/01/16/pinar-selek-mandat-darret-international-et-nouvelle-audience/

********

Chères amies et chers amis,
Je viens de lire la décision de la Cour suprême qui me condamne non seulement à la prison à vie mais aussi à une persécution sans fin. C’est une fausse décision qui s’appuie sur de faux arguments et des preuves falsifiées.
Ce procès continue depuis 25 ans. La moitié de ma vie. Et je sais qu’il est un des indicateurs du mal organisé qui est enraciné en Turquie depuis bien plus longtemps. Il reflète à la fois la continuité du régime autoritaire en Turquie et les configurations des dispositifs répressifs. Ce jugement inique fondé sur des documents falsifiés n’est qu’une pièce des sombres dispositifs mis en place avant les élections. Quelques jours avant les assassinats des Kurdes à Paris, j’ai écrit ceci sur Mediapart : « L’année 2023 est prévisible. A l’occasion des échéances électorales, on verra de nouvelles explosions ou des attentats organisés par les « invisibles ». Les enquêtes n’aboutiront jamais, comme le complot dont je suis victime ». J’y ai expliqué comment en Turquie le gouvernement en difficulté déchaîne sa violence par une stratégie de chaos et de tension qui se nourrit au sombre répertoire politique du pays. Je suis un petit point dans le grand tableau de la résistance, qui se paye au prix fort.
Jusqu’à aujourd’hui, j’ai résisté pour ne pas me soumettre à la domination, mais aussi, face à la répression, pour continuer à créer, à travailler sur des questions de recherche, à réfléchir profondément, de façon structurée et aussi à agir et à vivre comme une fourmi zinzine. Je vous le promets, je ne lâcherai rien.
Je vous embrasse, Pinar

Liebe Freundinnen und Freunde!
Ich habe gerade die Entscheidung des Obersten Gerichtshofs gelesen, die mich nicht nur zu lebenslanger Haft verurteilt, sondern auch zu endloser Verfolgung. Es handelt sich um eine Entscheidung, die auf gefälschten Argumenten und gefälschten Beweisen beruht.
Dieser Prozess läuft seit 25 Jahren. Die Hälfte meines Lebens. Und ich weiß, dass er einer der Indikatoren für das organisierte Böse ist, das in der Türkei schon seit langem verwurzelt ist. Er spiegelt sowohl die Kontinuität des autoritären Regimes in der Türkei als auch die Konfigurationen der repressiven Dispositive. Dieses ungerechte Urteil, das auf gefälschten Dokumenten beruht, ist nur ein Teil der dunklen Mechanismen die vor den Wahlen aufgestellt werden.
Einige Tage vor den Morden an Kurden in Paris habe ich Folgendes auf Mediapart geschrieben: « Das Jahr 2023 ist vorhersehbar. Anlässlich von Wahlterminen, wird es zu neuen Explosionen oder Anschlägen kommen, die von den « Unsichtbaren » organisiert werden. Die Untersuchungen werden nie abgeschlossen werden, ebenso wie die Verschwörung, deren Opfer ich bin ». Darin habe ich erklärt, wie in der Türkei die zerstrittene Regierung ihre Gewalt durch eine Strategie des Chaos und der Spannung ausübt, die sich mit dem düsteren politischen Repertoire des Landes nährt. Ich bin ein kleiner Punkt in dem großen Gemälde des Widerstands, der mit einem hohen Preis bezahlt wird.

Bis heute habe ich Widerstand geleistet, um mich nicht der Herrschaft zu unterwerfen, aber auch, angesichts der Repression, um weiterhin kreativ zu sein, an Forschungsfragen zu arbeiten, zu reflektieren, tiefgründig, strukturiert und auch zu handeln und zu leben wie eine zinzische Ameise.
Ich werde nicht lockerlassen, das verspreche ich Euch, Ich umarme Euch,
Pinar

********

Bonjour,
Nous vous envoyons ici une information sur Selek Pinar qui, vous le savez, s’engage depuis des années pour les droits de l’homme et qui a activement participé à la campagne de Feminist Asylum pour la reconnaissance des motifs d’asile des femmes, des filles et des personnes lgbtiqa+.
Pinar Selek se trouve actuellement en grand danger. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre elle et un nouveau procès est prévu fin mars 2023 à Istanbul (voir le communiqué de presse ci-joint).
Nous espérons que vous pourrez nous aider à élargir la campagne de solidarité. Si c’est le cas, merci de nous en informer. Merci d’avance !
Meilleures salutations
Coordinaton des collectifs de solidarité avec Pinar Selek
Contact: 
Marianne Ebel (0041 79 739 85 14
Rina Nissim (0041 22 

Guten Tag!
Wir senden Ihnen hier eine Information über Selek Pinar, die sich seit Jahren für die Menschenrechte einsetzt und u.a. mit Feminist Asylum eine Kampagne für die Anerkennung der Asylgründe von Frauen, Mädchen und lgbtiqa+ Personen geführt hat.
Vielleicht wissen Sie es schon: Pinar Selek befindet sich derzeit in großer Gefahr.
Einen internationalen Haftbefehl wurde gegen sie ausgesprochen und einen neuen Prozess ist Ende März 2023 in Istanbul vorgesehen (siehe die Medienmitteilung).
Es wäre wirklich wichtig, dass auch deutschsprechende Leute gut informiert werden. Anbei finden Sie die Medienmitteilung der Koordination der Solidaritätskollektive mit Pinar Selek, die heute 16.Januar an die Medien verschickt wurde, sowie einen Brief, den Pinar an ihre Freundinnen und Freunde richtet.
Wir hoffen, dass Sie uns helfen können, die Solidaritätskampagne zu erweitern.
Falls ja, bitte informieren Sie uns darüber. Vielen Dank zum voraus!
Herzliche Grüsse 
Koordination der Solidaritätskollektive mit Pinar Selek
Kontakt:
Marianne Ebel (0041 79 739 85 14
Rina Nissim (0041 22

Hello,
We are sending you information about Selek Pinar, who, as you know, has been a human rights activist for years and has been actively involved in the Feminist Asylum campaign for the recognition of the asylum grounds of women, girls and lgbtiqa+ people.
Pinar Selek is currently in great danger. An international arrest warrant has been issued against her and a retrial is scheduled for late March 2023 in Istanbul (see attached press release).
We hope you can help us to expand the solidarity campaign. If so, please let us know. Thank you in advance!
Best regards
Co-ordination of solidarity collectives with Pinar Selek
Contact: Marianne Ebel
Marianne Ebel (0041 79 739 85 14
Rina Nissim (0041 22

Hola,
Os enviamos información sobre Selek Pinar, que, como sabéis, es activista de derechos humanos desde hace años y ha participado activamente en la campaña Asilo Feminista por el reconocimiento de los motivos de asilo de mujeres, niñas y personas lgbtiqa+.
Pinar Selek corre actualmente un gran peligro. Se ha emitido una orden de detención internacional contra ella y está previsto que se celebre un nuevo juicio a finales de marzo de 2023 en Estambul (véase el comunicado de prensa adjunto).
Esperamos que pueda ayudarnos a ampliar la campaña de solidaridad. Si es así, háganoslo saber. Gracias de antemano.
Saludos cordiales
Coordinación de colectivos solidarios con Pinar Selek
Contacto: Marianne Ebel
Marianne Ebel (0041 79 739 85 14)
Rina Nissim (0041 22

Olá,
Estamos a enviar-lhe informações sobre Selek Pinar, que, como sabe, é activista dos direitos humanos há anos e participou activamente na campanha Feminista de Asilo para o reconhecimento dos motivos de asilo de mulheres, raparigas e pessoas do Igbtiqa+.
Pinar Selek está actualmente em grande perigo. Foi emitido contra ela um mandado de captura internacional e está marcado um novo julgamento para finais de Março de 2023 em Istambul (ver comunicado de imprensa em anexo).
Esperamos que nos possa ajudar a expandir a campanha de solidariedade. Em caso afirmativo, por favor informe-nos. Obrigado de antemão!
Com os melhores cumprimentos
Coordenação de colectivos solidários com Pinar Selek
Contacto: Marianne Ebel
Marianne Ebel (0041 79 739 85 14
Rina Nissim (0041 22


Communiqué en diverses langues :
CommuniqueDePressePinarSelek
comunicado de imprensa
Medienmitteilung Pinar Selek
nota de prensa enero 2023
Press Release jan 2023-1


De ou sur l’autrice :
Plusieurs anniversaires en Turquie : toujours le même film
https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2022/12/13/plusieurs-anniversaires-en-turquie-toujours-le-meme-film/
« En condamnant Pinar Selek, c’est à l’indépendance de la recherche en sciences sociales que s’attaque le gouvernement turc »
https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2022/07/16/en-condamnant-pinar-selek-cest-a-lindependance-de-la-recherche-en-sciences-sociales-que-sattaque-le-gouvernement-turc/
Interview avec la féministe Pinar Selek, symbole de la Turquie qui résiste !
MMF : Communiqué : Pinar Selek, l’acharnement ! Une femme engagée et innocente condamnée à perpétuité en Turquie
https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2021/07/19/interview-avec-la-feministe-pinar-selek-symbole-de-la-turquie-qui-resiste/
Ce n’était qu’un super début !ce-netait-quun-super-debut/
Je suis une Cerf-volant à Niceje-suis-une-cerf-volant-a-nice/
Lettre à Frédérique Vidallettre-a-frederique-vidal/
20 ans après ma libérationpinar-selek-20-ans-apres-ma-liberation/
Le cri des prisons en Turquiele-cri-des-prisons-en-turquie/
Affaire d’esclavage ordinaire en Franceaffaire-desclavage-ordinaire-en-france/
La poésie gagnerala-poesie-gagnera/
La manifestation des Lucioles à Briançonla-manifestation-des-lucioles-a-briancon/
L’insolente. Dialogues avec Pinar Selekje-sais-quil-ne-faut-pas-eteindre-le-feu/
8 mars à Tunis : continuer la révolution !8-mars-a-tunis-continuer-la-revolution/
Ce 8 mars 2019… Grève internationale des femmes ?ce-8-mars-2019-greve-internationale-des-femmes/
Pinar Selek : Loin de chez moi… mais jusqu’où ? Récit sur l’exil de Pinar Selekmon-regard-porte-desormais-plus-loin/
Lettre de Pinar Seleklettre-de-pinar-selek/
Les possibilités et les effets de convergences des mouvements contestataires, sous la répression. Les mobilisations au nom de groupes sociaux opprimés sur la base du genre, de l’orientation sexuelle ou de l’appartenance ethnique, en Turquieinnovations-contestatrices-changement-dechelle-et-un-reve-qui-continue/
Parce qu’ils sont arménienssur-les-routes-que-vous-avez-traversees-nous-existions-autrefois/
Loin de chez moi… mais jusqu’où ? : analyser-les-blessures-de-la-societe-pour-etre-capable-de-les-guerir/
Jules Falquet : Préface au livre de Pinar SELEK : Devenir homme en rampant jules-falquet-2013-preface-au-livre-de-pinar-selek-devenir-homme-en-rampant-paris-lharmattan/

Un blog à consulter : http://www.pinarselek.fr/

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Une réflexion sur « Mandat d’arrêt international et nouvelle audience contre Pinar Selek »

  1. Pınar Selek ciblée par un mandat d’arrêt de la Turquie
    Une affaire grotesque et kafkaïenne qui dure depuis 25 ans. Pour Pınar Selek, autrice, sociologue, enseignante-chercheuse à l’université Côte d’Azur, ce sont 25 ans qui se sont écoulés successivement entre prononcés de “peines de perpétuité” et “acquittements”.
    Non, il ne s’agit pas, comme parfois en France, pour des personnalités politiques ayant maille à partir avec la Justice, de batailles d’avocats utilisant les arcanes du Droit pour retarder des jugements et des condamnations. Il s’agit d’un acharnement d’Etat, utilisant une justice qui n’a plus aucune indépendance, pour perpétuer un acharnement politique dont il sait qu’il aura valeur d’exemple pour d’autres opposant.es au régime. Ajoutez à cela l’inertie des procédures, la volonté de se faire apprécier en haut lieu de juges et de procureurs, et le fonctionnement propre à une justice en “démocrature”, et vous comprendrez qu’il n’y a plus de quoi être surpris par des décisions ubuesques.
    L’année 2023 commence encore fort. Ce 6 janvier, un mandat d’arrêt international, demandant un emprisonnement immédiat, est lancé à l’encontre de Pınar Selek. Une nouvelle utilisation abusive des procédures de “mandat d’arrêt internationaux” dont la Turquie use régulièrement, non pour des criminels, mais pour ses opposan.es politiques.
    En juillet 2022 nous annoncions la condamnation, à nouveau, de Pınar Selek, à la perpétuité, par la Cour suprême de Turquie, pour le pseudo “attentat” où il a pourtant été démontré depuis 24 ans qu’il s’agissait d’une explosion de gaz, accidentelle, survenue sur le marché aux épices, le “Bazar égyptien” d’Istanbul, et qui avait fait 7 morts et 121 blessés.
    Après six mois d’attente, le 6 janvier, voilà qu’elle apprend qu’elle se trouve désormais comme une cible sur la liste rouge.
    Il y a presque un mois, trois membres de la communauté kurde en France étaient à nouveau assassinés à Paris. Le gouvernement français décidait d’en faire un “assassinat isolé commis par un raciste pathologique”, en éloignant tous liens avec la Turquie. Puisse cet acharnement pathologique démontrer à nouveau si besoin était comment l’Etat turc s’obstine à pourchasser partout ses opposant.es.
    Le communiqué de “la Coordination européenne des collectifs de solidarité avec Pınar Selek” que vous trouverez ci-dessous, donne le résumé chronologique de cet acharnement, et les étapes de ces procès successifs.
    Pınar Selek s’exprimait ainsi déjà auprès de Kedistan, en réaction à la décision du Tribunal Criminel d’Istanbul :
    “L’affaire du bazar égyptien dure depuis 25 ans. C’est la moitié de ma vie. Cette affaire reflète tel un miroir le système des gangs mafieux qui s’efforce d’étouffer la lutte juridique que nous menons depuis 25 ans. Et cette affaire est une manifestation du ‘mal organisé’ qui s’est enraciné dans notre pays depuis bien plus longtemps. Cette fausse décision basée sur des faux documents n’est qu’un paragraphe des sombres scénarios mis à l’ordre du jour avant les prochaines élections présidentielles. Ce n’est qu’une partie des sales manoeuvres contre celleux qui soutiennent la coexistence des différences sur la base de l’égalité et de la liberté. En d’autres termes, notre lutte n’est qu’une petite partie de la résistance pour la vie dans notre pays, qui se poursuit, menée au prix fort.”
    Pınar, malgré la noirceur de la situation, malgré l’acharnement, tient la tête haute, et elle est déterminée à continuer sa lutte, autant pour elle-même, que pour toutes les causes qu’elle défend.
    “Nous vaincrons ensemble. Je retournerai sur les terres que j’ai été obligée de quitter il y a 13 ans, et je me mêlerai à mes ami.es, camarades. Malgré la grande douleur que je ressens, je reste forte et je garde l’espoir.
    Jusqu’à présent, j’ai résisté de toutes mes forces et je ne me suis pas pliée à la soumission à la domination, tout en continuant, sans jamais tomber dans le désespoir, à créer, à m’approfondir et à m’ouvrir mentalement, et aussi, à agir et à vivre comme une ‘fourmi zinzine’… Je le promets à tout.es mes ami.es, je ne renoncerai pas !”

    https://pinarselek.fr/revue-de-presse/articles-presse/pinar-selek-ciblee-par-un-mandat-darret-de-la-turquie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :