Archives de Catégorie: Du coté de la réalité imaginaire

Un tueur en série sympathique

9782264069528Kate Watterson est une auteure originale. Elle nous met face aux conséquences de l’éducation, de la formation de ces enfants, orphelins, placés en famille d’accueil. Le meurtrier « en série » – parce qu’il tue plusieurs fois mais pour la même raison – est présenté comme un justicier. On le serait à moins. Un pasteur pédophile et d’autres maltraitances dans ces familles « propres sur elles ». Lire la suite

Valeyri, un village, la brume, des femmes et des hommes

product_9782070143511_195x320« Dès que le jour décline, la brume envahit peu à peu le fjord ». La mer et cette brume « ce lointain qui brusquement te cerne », la clarinette et la contrebasse, les errances, les passés si présents, le temps dans ses discontinuités. Des hommes et des femmes, « Quelqu’un l’avait aimée », le rituel instauré autour du tabac, rester ou « Quitter tout ça »… Lire la suite

Et à partir de là, elle et il sont des pirates

cache_52838578Réalité, fiction, romanesque, récit, réel et travail d’écriture…

Plus qu’une histoire de détournement d’avion, plus que le parcours sur un chemin caillouteux, la rencontre avec des « personnages », des êtres humains comme vous et moi. Des faits et des gestes dont ils sont responsables. Et ces éléments de contextualisation qui permettent d’approcher la complexité. (Lire par exemple : Bernard Lahire : Pour la sociologie. Et pour en finir avec une prétendue « culture de l’excuse », regarder-avec-lattention-de-la-connaissance/). Ici, avec les formidables moyens d’évocation de l’écriture, une histoire de pirates après un roman de pirates… Lire la suite

« L’affaire Petiot » revue et corrigée. Promenade dans Paris, 1944

9782264066817Jean-Pierre de Lucovich poursuit son investigation du Paris de la guerre. « Satan habite au 21 » fait clairement référence aux crimes de Marcel Petiot. Le 21 de la rue Lesueur était un petit château aménagé par Petiot pour se débarrasser de ses victimes, attirés là par la perspective d’un voyage vers l’Argentine pour fuir les nazis et la milice. Petiot, un as du déguisement, a longtemps échappé – comme son trésor – à toutes les polices. Il se fera prendre en 1946, victime du péché d’orgueil, et guillotiné malgré une plaidoirie de 6 heures de Maître René Floriot – sa carrière commence -, le 25 mai 1946. Beaucoup de zones d’ombre restent. Le trésor de Petiot, sa fuite, ses identités successives… De quoi broder pour présenter des hypothèses. Qui portent même sur la mort de Petiot… Lire la suite

But is it art ?

11052016144100hdJe considère Orson Welles comme un très grand metteur en scène. D’abord un œil attiré par ce titre, « F », pourtant pas si simple à mes yeux car inséparable de l’admirable « F for Fake ».

« J’ai promis que, pendant une heure, tout ce que j’allais dire serait la vérité. Cette heure, mesdames et messieurs, est terminée. Pendant les dix-sept dernières minutes… »

Une histoire d’une « assassine », d’un contrat. Voyage aux pays des passés, de l’art, du cinéma, de la fiction et des réalités, des vérités et des mensonges. Lire la suite

Bienvenue dans l’enfer sous tes pas

627fdc61e2-premiere-couverture-finale« Cette fois, c’est vraiment arrivé près de chez vous.

L’héro ça te dit ? Nous, on est dedans jusqu’à notre dernière veine. Tu penses qu’on est faible ? Alors viens passer 24 heures dans notre vie. On verra si ta peur ou ton dégoût te laisse nous suivre jusqu’au bout. Parce que nous, on n’a que deux préoccupations dans la vie : survivre un jour de plus dans les rues de Charleroi et trouver notre prochain fix. Bienvenue dans l’enfer sous tes pas.

Nadia et Arnaud » Lire la suite

Pour commencer l’année 2017 : Le retour de Lacenaire

004550967« Les enfants du Paradis » doit vous servir de boussole. Le film de Prévert et Carné mettait en scène ce Paris des années Louis-Philippe, ce roi-bourgeois de nos livres d’Histoire caricaturé par Daumier sous forme de poire, un roi qui maniait aussi la répression contre les Républicains et les anarchistes. Le film racontait les saltimbanques mais présentait aussi ce criminel étrange aux mœurs révoltantes pour les biens pensants, Lacenaire, poète et écrivain. Lire la suite