Archives de Catégorie: Jazz

Des enregistrements en 2008

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et aux niveaux de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés dans l’année, ici 2008, au hasard de ré-écoutes récentes.


r-1654212-1408809869-7675-jpegMichel Edelin
(flute, alto flute, bass flute), Jean-Jacques Avenel (contrebasse), John Betsch (batterie), et sur quelques pièces Steve Lehman (alto saxophone). Kuntu en langue bantoue. Un trio rare avec de passionnants échanges flûte/contrebasse et contrebasse/batterie. Un « Goût bulgare » du coté de chez J.S. Bach et pour finir le cd un bien beau « Ruby, My Dear » de Thelonious Monk à la flûte solo.

Cd Michel Edelin Trio : Kuntu, enregistré en février 2008, Rogueart 2009

Lire la suite

Du coté du Jazz (avril 2017)

Un, deux, trois Jazz ?

Lionel Martin, saxophoniste, est attiré par la transe, celle d’un Albert Ayler par exemple et du free jazz. Je commence mal, je sais. Le Free fait peur. Plus que peur, il panique. Il fait fuir avant même de mettre une oreille dans cette musique. Il fait équipe avec le pianiste Mario Stantchev. Ensemble, ils ont réalisé un album d’hommage à Louis Moreau Gottschalk, un ancêtre du ragtime et donc du jazz. Une idée originale de rhabiller ses compositions moins éloignées qu’on ne le croit de notre modernité. Lire la suite

Rééditions d’une musique disparue. Bonjour Fantômes…

Un film sorti en 1972, « L’aventure du jazz », voulait rendre hommage au « vrai jazz ». Il était réalisé par Louis et Claudine Panassié et « préfacé » par l’ayatollah de Montauban Hughes Panassié, ex critique de jazz. Ne reculant devant aucun superlatif, il rendait un hommage un peu trop appuyé aux réalisateurs. Famille oblige me direz-vous. La musique de ce film avait fait l’objet de deux publications préalables dont la dernière en deux CD séparés sous le titre générique de « L’aventure du jazz » agrémenté d’inédits par rapport à la première publication, sous le label « Jazz Odyssey ». En 2001, moment de cette réédition, beaucoup de ceux et celles qui étaient filmés avaient disparus. Lire la suite

Autres dialogues (10)

J’ai séparé arbitrairement les disques où les instruments sont doublement présents (Jazz en dialogues) de ceux où les musiciens utilisent des instruments différents. Sans oublier trois autres rubriques plus centrées sur la présence du piano, actuellement : duo piano/saxophone ou clarinette ou trombone, duo piano/trompette et duo piano/cordes. Quoiqu’il en soit, ces errances hors des sentiers trop souvent parcourus, offrent des panoramas sonores souvent réjouissants. Échanges et constructions. Promenades dans des musiques qui ne s’épuisent pas dès une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Duo, Autres dialogues, Autres dialogues (2), Autres dialogues (3), Autres dialogues (4), autres-dialogues-5/, autres-dialogues-6/, autres-dialogues-7/, autres-dialogues-8/, autres-dialogues-9/ Lire la suite

Du coté du jazz (mars 2017)

Quand un pianiste rencontre un accordéoniste…

Les noms parlent et parlent du Sud. Jean-Marie Machado et Didier Ithursarry, l’un sent bon l’Andalousie et le Flamenco, l’autre le Pays Basque et cette langue rugueuse, étrange comme venue d’ailleurs. Les effluves des ces territoires, réels et rêvés, envahissent notre cerveau court-circuitant toute pensée pour se laisser emporter vers les rives d’imaginaires cheminant ensemble. « Lua » se veut voyage immobile dans les profondeurs de l’inconscient pour laisser la langue fantasmagorique prendre possession de la musique, seul vecteur possible de cette parole silencieuse. Lire la suite

L’Arménie au cœur

Ce n’est jamais une bonne idée que d’ignorer ses racines, qu’elles soient réelles ou imaginaires. Le jazz, musique ouverte, a toujours permis l’arrivée de nouveaux affluents. Par définition, il ne se refuse rien. Il lui arrive d’être submergé par des crues de ses ruisseaux, fleuves qui se transforment en mer, océan et dans lequel – provisoirement ? – il se noie. Lire la suite

A la rencontre (5)

Les musicien-ne-s de jazz sont souvent partis à la rencontre d’autres musicien-ne-s et de leurs instruments à travers le monde. Ces dialogues fructueux soulignent combien l’idée même de frontières musicales est artificielle.

Au hasard de ré-écoutes récentes. Voir précédentes notes : A la rencontre, A la rencontre (2), A la rencontre (3), a-la-rencontre-4/ Lire la suite