Trio : batterie, contrebasse et piano (20)

« Le » trio par excellence. Volontairement j’ai indiqué les instruments par ordre alphabétique. Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore, malgré les effets de mode de certains. Continuer à lire … « Trio : batterie, contrebasse et piano (20) »

Jazz en dialogues (4)

Quelques enregistrements pour sortir des « sentiers battus » et errer dans les sonorités d’un instrument doublement présent. Parfois, en usage par delà les traditions. Des moments d’échanges ou de construction ensemble. Pour plonger dans des musiques qui ne s’épuisent pas dans une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes.
Voir précédentes notes :
Jazz en dialogues et Jazz en dialogues (2)jazz-en-dialogues-3/ Continuer à lire … « Jazz en dialogues (4) »

Hier pour aujourd’hui, les années 90 – 7

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».
Quelques disques enregistrés dans les années 90, au hasard de ré-écoutes récentes.
Continuer à lire … « Hier pour aujourd’hui, les années 90 – 7 »

Trio : sans piano (20)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.
Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes. Continuer à lire … « Trio : sans piano (20) »

Des enregistrements en 2021 (2)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…
De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2021 au hasard des écoutes.
Continuer à lire … « Des enregistrements en 2021 (2) »

Des enregistrements en 2019 (6)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…
De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2019, au hasard des écoutes.


Lire aussi : des-enregistrements-en-2019/, des-enregistrements-en-2019-2/, des-enregistrements-en-2019-3/,des-enregistrements-en-2019-4/, des-enregistrements-en-2019-5/

Un trio qui surprend par la diversité des espaces sonores créés. Stevan Kovacs Tickmayer (piano, piano préparé, orgue Hammond, Fender Rhodes, divers instruments, électroniques), Istvan Grencso (saxophones ténor et soprano, clarinette, clarinette basse, flute), Szilvestezter Miklos (batterie, percussions).
Les musiciens nous entrainent dans les ombres et les pénombres de temps plus ou moins imaginaires. Si le sombre domine, l’ironie n’est jamais loin…
Cd
Trio Kontraszt : Cryptic Scattered Images Of Time Forgotten, enregistré en juillet et aout 2019, BMC 2020


Continuer à lire … « Des enregistrements en 2019 (6) »

Histoire et culture des États-Unis.

Miles Davis
Ce seul nom suffit à susciter l’intérêt. Miles – ce n’est pas vraiment une familiarité plutôt une marque de respect – est le seul musicien de jazz qui jouit d’une aura digne des plus grandes stars de la pop music. Il faut reconnaître qu’il a tout fait pour. Son batteur du milieu des années 1960, Tony Williams, un révolutionnaire de cet instrument, voulait lui aussi accéder à ce même statut mais il lui manquait quelque chose, ce quelque chose, presque rien qui fait toute la différence et qui tient à la personnalité propre de chaque créateur.

Refaire une nouvelle fois le parcours de cette vie peut sembler superfétatoire, mais, chaque biographe sait apporter sa patte à ce mystère qui entoure, ceint ce prince des ténèbres, ce trompettiste créateur de mythes, poète du silence qu’il transforme en musique pourtant volontiers raciste malgré ou à cause de la prise de conscience que s’il avait été blanc tout aurait été plus simple mais pas forcément plus proche du génie. Continuer à lire … « Histoire et culture des États-Unis. »

Des enregistrements en 2021

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…
De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2021 au hasard des écoutes.
Continuer à lire … « Des enregistrements en 2021 »

Du coté du jazz (juin 2022)


Après le vent et la tempête, la pandémie, la guerre et le reste, que reste-t-il ?
Matthieu Marthouret,
organiste dans la lignée de Jimmy Smith bien sur mais aussi de Larry Young au style plus dépouillé, regardant du côté de Monk veut intégrer et dépasser toutes les expériences du monde actuel en train de basculer et les questions plus personnelles. « Involutions », titre de son album, synthétise toutes les interrogations sans vraiment répondre tout en laissant entendre que nos sociétés sont secouées par des processus venant plutôt du passé que porteurs d’avenir. « Springbok », le nom du groupe, fait penser à un bol de printemps dans lequel la musique est en train de se faire à la fois loin et à l’intérieur du bouquet de problèmes rencontrés dans nos vies. Continuer à lire … « Du coté du jazz (juin 2022) »

Hier pour aujourd’hui. Quelques enregistrements des années 50 (2)

La musique et les disques survivent heureusement aux effacements organisés par les maisons de disques et les surfaces dites spécialisées.

Par simplification, les années 50. Certain-e-s musiciens-ne-s débordaient des cadres entravant leur liberté. D’autres approfondissaient des veines encore fécondes, d’autres encore créaient des passerelles entre les temps et les formes.
Restent aujourd’hui des disques nécessaires.
Au hasard de ré-écoutes récentes.
Pour mémoire : hier-pour-aujourdhui-quelques-enregistrements-des-annees-50/ Continuer à lire … « Hier pour aujourd’hui. Quelques enregistrements des années 50 (2) »

Trio : sans piano (19)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.
Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes. Continuer à lire … « Trio : sans piano (19) »

En solo mais pas si seul·e (11)

Beaucoup d’instrumentistes s’expriment en solo, nombreux/nombreuses au piano, quelques un-e-s aux saxophones ou autres… Une petite promenade avec des instruments variés. Au hasard de ré-écoutes récentes.
Voir précédentes notes : En solo mais pas si seul-e, En solo mais pas si seul-e (2), En solo mais pas si seul-e (3), En solo mais pas si seul-e (4), En solo mais pas si seul-e (5), en-solo-mais-pas-si-seul-e-6/, en-solo-mais-pas-si-seul-e-7/, en-solo-mais-pas-si-seul-e-8/, en-solo-mais-pas-si-seul-e-9/, en-solo-mais-pas-si-seul·e-10/ Continuer à lire … « En solo mais pas si seul·e (11) »

Les éclats blancs bleus de la Norvège

Screen-Shot-2022-05-10-at-12.01.54-8bfb8b3b

Le jazz en Europe du Nord est une vieille histoire, surtout au Danemark pays dans lequel beaucoup de musiciens de jazz sont venus s’établir ou se produire. Le début des années 1960 se croisent Cecil Taylor, Albert Ayler sans compter Kenny Drew, Oscar Pettitford ou Dexter Gordon. La Norvège, proche voisine, entendra les sons ardents des jazz qui influenceront les jeunes générations. Les politiques publiques favoriseront toutes les formes de culture. Les écoles s’ouvriront à ces différents courants, musicaux notamment.

Le double Cd, réunissant 30 groupes au travers d’extraits d’albums, « Jazz Out Of Norway » permet de se rendre compte de la scène du jazz. Comme partout, les références sont multiples. L’arc-en-ciel des musiques issues du jazz tout d’abord à commencer par Jan Garbarek, les folklores – il faudrait parler des mémoires spécifiques solubles dans le jazz, ou l’inverse -, les compositeurs dits classiques, les musiques contemporaines… A l’écoute, s’aperçoit la recherche nécessaire pour définir de nouveaux horizons en agissant sur le présent. Le « free jazz », si décrié à mauvaise raison aujourd’hui, a appelé toutes les ouvertures, toutes les aventures en bousculant toutes les traditions, tous les codes pour conserver l’essentiel, les mémoires des luttes contre le racisme, pour la dignité. Continuer à lire … « Les éclats blancs bleus de la Norvège »

Des enregistrements en 2020 (6)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…
De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2020, au hasard des écoutes.

Lire aussi : des-enregistrements-en-2020/, des-enregistrements-en-2020-2/, des-enregistrements-en-2020-3/,des-enregistrements-en-2020-4/, des-enregistrements-en-2020-5/,

Continuer à lire … « Des enregistrements en 2020 (6) »

Autres dialogues (15)

J’ai séparé arbitrairement les disques où les instruments sont doublement présents (Jazz en dialogues) de ceux où les musiciens utilisent des instruments différents. Sans oublier trois autres rubriques plus centrées sur la présence du piano, actuellement : duo piano/saxophone ou clarinette ou trombone, duo piano/trompette et duo piano/cordes. Quoiqu’il en soit, ces errances hors des sentiers trop souvent parcourus, offrent des panoramas sonores souvent réjouissants. Échanges et constructions. Promenades dans des musiques qui ne s’épuisent pas dès une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes. Continuer à lire … « Autres dialogues (15) »

Hier pour aujourd’hui, les années 2000 (5)

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques enregistrés dans les années 2000, au hasard de ré-écoutes récentes. Continuer à lire … « Hier pour aujourd’hui, les années 2000 (5) »

V’la le printemps !

1110x624_62208366cdc4f-2e65183b-5a80-47a4-9ffd-1767fbc66c5c.jpeg.webp.jpeg

Il était attendu. Deux printemps de raté pour la plupart des festivals. Le réchauffement climatique n’explique pas tout ,même s’il nous fait passer sans transition de l’été brûlant à l’hiver glacé. Le jazz notamment était orphelin. Les différents variant du COVID19 avaient séparé toutes les fratries, fermé les frontières. Pour la mémoire de ce mois de mai, festivaliers comme invité.e.s feront comme si la mise en garde de l’OMS restait… mise en garde.

Prenons le festival de jazz de Coutances (50), « Jazz Sous les Pommiers » qui tente de retrouver ses habitudes avec son dimanche en fanfares et ses à côtés dont la scène aux amateurs et ses animations gratuites. Il aura lieu, comme avant 2020, autour du jeudi de l’Ascension soit du 20 au 28 mai, sans quasiment de non européens. A deux exceptions prés mais quelles exceptions : un groupe d’Américains : Dave Liebman / Randy Brecker / Marc Copland / Drew Gress / Joey Baron (mardi 24 mai) pour un moment, assuré, de pur délice et le trio de Brad Mehldau le 27. Continuer à lire … « V’la le printemps ! »

Trio : batterie, contrebasse et piano (19)

« Le » trio par excellence. Volontairement j’ai indiqué les instruments par ordre alphabétique. Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore, malgré les effets de mode de certains. Continuer à lire … « Trio : batterie, contrebasse et piano (19) »