Archives de Catégorie: Jazz

To regain their lives, they demandes to livre free

Des sons et des musiques qui en disent plus long que des mots.

Je propose d’abord une vidéo, où le groupe est accompagné de Médéric Collignon en concert au Café de la Danse à Paris le 4 juin 2015, Almot Wala Almazala

Lire la suite

Chronique jazzistique. Un club bizarre, « Le Triton »

armel-veilhan-sur-la-meme-portee-journal-d-une-saison-au-tritonLe Triton est un club de l’autre côté du périphérique. Du côté du 9-3, aux Lilas exactement et rue du Coq français – impossible à inventer – pour être encore plus précis. Il faut y aller. Armel Veilhan, romancier, homme de théâtre et musicien en a fait la chronique pendant une année, 2015 en l’occurrence qui a connu une fin juin, juillet torride. La terrasse, le restaurant étaient des endroits idéaux pour rêvasser, pour refaire un monde en train de rétrécir, de se durcir tout en sombrant. Les mois d’été chauds incite au liquide pour que l’hiver solidifie de nouvelles constructions. Lire la suite

Concerts (10)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/, concerts-8/, concerts-9/ Lire la suite

Le jazz peut-il se raconter ? Se dire ?

traitesaccords_220Alexandre Pierrepont suit les pas de Michel Leiris, comme un passage de témoin. Anthropologue et ethnologue, il se projette dans le « champ jazzistique » – pour reprendre le titre de son premier ouvrage, aux éditions Parenthèse – pour construire son imaginaire à force de mots. On dira poète pour aller vite. Les mots sont souvent traîtres, ils disent et se reprennent en confinant la chose ou l’être à sa dénomination. Il arrive que, comme chez Alice, la résistance s’organise en sortant des mots avec d’autres mots ou la musique. Lire la suite

Rattrapage 2016 (encore) sur quelques cd de Jazz

La bande à (et de) Bonnot.

1479379250051Laurent Bonnot, bassiste électrique de cette Fender Bass (du nom de son inventeur, dans les années 1950 utilisée pour une des premières fois par Monk Montgomery), a réuni, autour d’un rêve d’ermite, quelques figures du jazz français pour les faire se dialoguer. Il s’est réservé un double rôle, compositions (sauf une de Pierre Perchaud) et assise rythmique pour indiquer les métriques qu’il juge nécessaires. Il prend, ce faisant, la place du batteur qui disparaît. Lire la suite

Rattrapage 2016 (suite) sur quelques cd de Jazz

Faites du bruit, mais en rythme.

17-folmer-nicolas_horny-tonk-extperience_w-97c1aNicolas Folmer, trompettiste et compositeur a constitué « The Horny Tonky Expérience », les excités du bastringue pour une traduction approximative, pour une sorte de retour aux sources de sa proche jeunesse, le jazz-rock, celui de Miles Davis souvent et un peu « Weather Report », une musique qui sait ce que tapage organisé veut dire. Une musique de la danse – il faut remarquer que ce retour vers le corps est une constante chez les compositeurs d’aujourd’hui, un bonne chose – avec ce qu’il faut de two beat et de balancement joyeux. Lire la suite

Rattrapages, pour terminer l’année 2016 en beauté !

300_couv-les-racines-du-ciel_frederic-viale_Frédéric Viale est accordéoniste. Je vous entends, le chœur antique « Encore », oui encore. C’est vrai que cet instrument un temps délaissé fait un retour en force. C’était nécessaire. Maintenant, il faudrait simplement l’ajouter au paysage du jazz contemporain. Lire la suite