Archives de Catégorie: Ecologie

Un million d’emplois pour le climat

L’urgence climatique est là !

1-million-emplois-pour-le-climat-1-1

Malgré les inquiétants signaux politiques actuels suite à l’élection de Donald Trump aux Etats- Unis, les données scientifiques sont sans faille : la question n’est plus s’il faut se lancer dans le chantier de la transition écologique mais comment et à quelle vitesse. En France, la transition écologique est enclenchée et il est maintenant urgent de débattre collectivement sur comment l’accélérer et la rendre plus juste et acceptable.
Lire la suite

COP 22, Contre le Sommet des fausses solutions : Pour un futur durable et équitable pour les peuples

Déclaration de Marrakech : Pour de réelles alternatives qui préservent les équilibres environnementaux et garantissent la justice climatique

(Marrakech, le 17 novembre 2016) Nous, organisations et mouvements sociaux progressistes et démocratiques, locales ou venant des divers continents, luttant contre toutes les formes de destruction de l’environnement, nous avons suivi de près la 22e session de la Conférence des Parties qui s’est tenue à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, considérée par les organisateurs comme étant « une conférence de travail » ou encore « conférence pour l’agriculture ». Lire la suite

Levons le voile sur les vies brisées par les pesticides !

Tribune collective publiée par Le Monde

Au sortir de la seconde guerre mondiale, la question de l’autosuffisance alimentaire se pose de façon aiguë : les leaders du monde libre, sous l’influence des dirigeants de l’industrie chimique, réclament aux paysans européens de passer rapidement à l’ère industrielle. Mis à genoux par six années de combat, le monde rural consent à cette industrialisation à tous crins. C’est ainsi que dès les années 1950, le recours massif aux pesticides de synthèse en agriculture devient une religion d’État. L’industrie chimique, née dans les tranchées de la Première guerre mondiale, y trouvera largement son compte. Lire la suite

Le lobbying de Monsanto : une attaque contre notre planète et la démocratie

Introduction

monsanto_fr_v2_webLes sociétés comme Monsanto disposent de ressources illimitées pour s’offrir de l’influence en politique grâce au lobbying. Elles sont non seulement représentées par de nombreuses associations de lobbying, que ce soit à l’échelle locale ou au niveau mondial, mais elles disposent en plus de toute une armée de lobbyistes à gages, elles rétribuent discrètement des scientifiques pour qu’ils leur servent de porte-parole et elles participent à des projets de greenwashing. Lire la suite

Nos terres valent plus que du carbone

L’Accord de Paris donne pour consigne aux 196 Etats Parties à la Convention Climat des Nations Unies de contenir l’élévation des températures en-dessous de 2° voire 1.5°C par rapport aux niveaux pré-industriels. Si la COP 21 a été l’objet d’une grande mobilisation liée à l’adoption d’un accord international, la COP 22 fait, en revanche, l’objet d’une moindre attention. Pourtant, les enjeux restent prégnants. La COP 22, surnommée « COP de l’action » ou « COP de l’agriculture », risque bien de lancer dans la précipitation nombre de fausses solutions pour l’agriculture. En mai dernier, au siège de la Convention Climat à Bonn, les discussions sur ce secteur ont été source de tensions entre les Etats. Ceux-ci ont soigneusement évité la question clé de la différenciation des modèles agricoles en fonction de leur impact sur les dérèglements climatiques et de leur capacité à assurer la souveraineté alimentaire des peuples. Dans le même temps, et en dehors des espaces de négociations officiels, les initiatives volontaires, notamment du secteur privé, se sont multipliées et risquent bien de vouloir s’imposer dans les futures politiques publiques des Etats. Lire la suite

Capital et climat – Pourquoi « L’impossible capitalisme vert ? »

Exposé dans le cadre du séminaire LENVI2002 à destination des étudiant-e-s de mastère en Sciences et gestion de l’environnement de l’Université Catholique de Louvain.

Capital, capitalisme, marchandise, valeur : de quoi parlons-nous ?

Nous devons commencer par définir un certain nombre de notions, afin d’éviter les faux débats.

Commençons par la notion de capital. Dans la société capitaliste où nous vivons, capital et richesse sont considérés comme des synonymes, de sorte qu’on parle couramment de capital de connaissance, de capital de sympathie, de capital humain ou de capital naturel… Or, si capital et richesse étaient une seule et même chose, les pharaons, les empereurs chinois et les rois aztèques auraient été des capitalistes au même titre que Bill Gates. C’est évidemment absurde. L’amalgame entre capital et richesse obscurcit toute compréhension du développement humain parce qu’il met dans un même sac des sociétés complètement différentes, qui suivent des logiques de développement complètement différentes. Lire la suite

Savoirs écologiques, biodiversité et dynamique du vivant

51jptqrgdal-_sx210_Posture apocalyptique, ou plus optimiste (les activités humaines ne seraient pas si destructives que cela !) ou de bon gestionnaire, modérée et modératrice de compromis raisonnable. « Enquêter sur la « nature en crise » est un prétexte idéal pour amorcer un pas de coté par rapport à ces postures contemporaines du monde ». Lire la suite