Archives de Catégorie: Afrique

Solidarité avec les réfugiés syriens bloqués à la frontière algéro-marocaine

Communiqué commun 

(Alger/Paris/Rabat/Tunis, 20 juin 2017)

Le 20 juin est la journée internationale du réfugié. A cette occasion, nous, associations signataires, attirons l’attention de l’opinion publique – tant au Maghreb qu’en France et dans le monde – sur le drame humain qui se déroule dans le sud de la frontière algéro-marocaine, et ce, depuis le 17 avril 2017. En effet, des familles syriennes fuyant la guerre qui sévit dans leur patrie ont traversé plusieurs pays, avant de se retrouver bloquées en plein désert, sans eau, ni nourriture, ni abri.  Lire la suite

Préface de Ra-Sablga Seydou Ouedraogo à l’ouvrage de Thomas Sankara : La liberté contre le destin

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Jeudi 30  octobre 2014. Des marées de jeunes insurgés envahissent les rues des villes du Burkina Faso et ébranlent le pouvoir vieux d’un quart de siècle de Blaise Compaoré. Celui qui a, le jeudi 15 octobre 1987, mis tragiquement fin à l’expérience de la révolution burkinabè, devait abandonner, dans un scénario d’un drame loufoque, et sans pour autant obtenir le salut, le projet de révision de la Constitution, qui visait à lui permettre de poursuivre une troisième décennie au pouvoir et même entamer une quatrième. Lire la suite

Macron révélé par son « humour »

Ce 2 juin 2017, le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, se risque à l’humour pour évoquer la situation tragique des Comoriens cherchant à gagner Mayotte au moyen de kwassa-kwassa, on est en droit de se demander ce qu’une telle saillie révèle du personnage.

« La genèse de l’esprit dans l’inconscient est indubitable lorsqu’il s’agit de mots d’esprit dictés par des tendances inconscientes ou renforcées par l’inconscient, partant dans la plupart des mots d’esprit “cyniques” » (Freud) 

On se rappelle les mots par lesquels Nicolas Sarkozy menaçait Dominique de Villepin de le suspendre à un « croc de boucher ». Qu’il se soit agi d’une figure rhétorique relevant de l’hyperbole, c’est une évidence. Il n’empêche, les termes utilisés ont fourni un aperçu de l’imaginaire du locuteur, lequel imaginaire apparait composé pour partie de motifs fascistes. Cela ne signifie pas, bien sûr, que Sarkozy est lui-même fasciste, mais plutôt que sa fibre politique est irriguée par des images structurantes relevant d’une violence de type fasciste. Lire la suite

Tunisie : La guerre contre la corruption est-elle réellement déclarée ?

Les associations démocratiques de l’immigration tunisienne depuis toujours mobilisées contre la corruption qui gangrène le pays s’associent à l’appel ci-dessous « la guerre contre la corruption est-elle réellement déclarée ? » et appellent l’ensemble des tunisien(ne)s à l’étranger à faire barrage à ce fléau. 

Depuis quelques jours, les Tunisiens découvrent avec un sentiment d’émoi et d’indignation les effets de cette campagne d’arrestations qui vise des affairistes véreux sur lesquels, et depuis longtemps, de graves soupçons pèsent sur eux : activités douteuses, des grands contrebandiers, d’anciens cadres de la Douane suspectés de corruption et impliqués dans le commerce parallèle… La Commission de confiscation a d’ores et déjà procédé à la confiscation des biens de certains d’entre eux.  Lire la suite

Peut-on rire des « morts visa du Balladur » Mr. Le président ?

Les réseaux sociaux, comme les médias français et internationaux se sont saisis de la « blague douteuse » du président de la République française, exprimée sur un sujet tragique touchant des milliers de victimes au large de Mayotte. En visite au centre de sauvetage d’Etel (Morbihan), Monsieur Emmanuel Macron reprenait son interlocuteur par ces expressions tristement célèbres : « le kwassa kwassa pêche peu. Il amène du Comorien. C’est différent. »

Un scandale sémantique.

Dans le bras de mer qui sépare Mayotte des îles sœurs des Comores, des cargos de différentes nationalités y pêchent du thon, du requin, des crevettes… Mais pourquoi y ajouter du Comorien ? Un président français peut-il ignorer qu’il peut s’agir de femmes et d’hommes comoriens dont les cadavres foisonnent dans cette mer poissonneuse, car empêchés de circuler librement dans les eaux comoriennes par l’Etat français au mépris du droit international ? Lire la suite

Déclaration finale du forum thématique sur les libertés en Algérie tenue du 19 au 20 mai 2017

Le Forum Social Algérien a tenu les 19 et 20 mai 2017 au siège de SOS Disparus à Alger son premier forum thématique sur les libertés sous le slogan « Justice-libertés, droits ».

Ce forum qui se veut un espace rassembleur, de partage, de rapprochement et de convergence de luttes et qui a vu la participation de plus d’une cinquantaine de militantes et militants venus de différentes dynamiques au niveau national, a été une occasion importante pour les présents d’échanger, de partager et de débattre la question des libertés en Algérie à travers les trois ateliers thématiques, à savoir :

  1. Libertés civiles et politiques en Algérie

  2. Libertés syndicales en Algérie

  3. Droits et liberté des femmes en Algérie

Lire la suite

Le mouvement de protestation populaire dans le Rif

La ville d’Al Hoceima, dans la région du Rif au nord du Maroc a connu, le jeudi 18 mai 2017, une grève générale réussie et une grande marche populaire avec des dizaines de milliers de participant-e-s. Les habitant-e-s se sont mobilisé-e-s massivement pour dénoncer la campagne de calomnie menée par l’État pour discréditer leur mouvement de contestation populaire qui a débuté il y a plus de sept mois.

En effet, en octobre 2016, le broyage odieux du pêcheur Mohsen Fikri dans une benne à ordures devant les responsables de la sécurité à Al Hoceima a déclenché une vague de colère et plusieurs marches ont éclaté dans la ville, puis dans la majorité des régions du Maroc, ainsi qu’à l’étranger où sont organisés des sit-in devant les représentations diplomatiques marocaines dans plusieurs pays d’Europe. Lire la suite