Archives de Catégorie: Afrique

Jean-Pierre Cosse : L’imposture d’Alain Juppé, lors du génocide des Tutsi du Rwanda (1993-1994)

La crise rwandaise a des racines historiques. Dans les années trente, la colonisation belge et l’Eglise catholique séparèrent les Hutu et les Tutsi, deux groupes sociaux qui parlaient la même langue, partageaient la même culture. Ils fabriquèrent l’idéologie ethniste en attribuant à la petite aristocratie tutsi des qualités et des fonctions supérieures et en provoquant un complexe d’infériorité chez les Hutu. La mention ethnique fut inscrite sur la carte d’identité. Lire la suite

Publicités

Maroc : des ouvrières agricoles s’organisent contre l’esclavage

Derrière les vitrines des exportations marocaines de produits alimentaires et cosmétiques se cache la misère d’un million d’ouvrières et ouvriers agricoles. Des femmes et des hommes réduits à l’esclavage moderne et qui s’organisent et combattent quotidiennement pour arracher leurs droits et sauvegarder leur dignité. Lire la suite

Création d’un collectif citoyen pour un audit de la dette gabonaise

Alors que le Gabon vient de fêter, tristement, les 50 ans de la prise du pouvoir du clan Bongo, un collectif d’ONG, de syndicats et de chercheurs indépendants, gabonais et français, ont décidé de s’associer pour réaliser un audit citoyen de la dette publique du Gabon. Lire la suite

Tunisie – Appel du 17 décembre : Défendre le pays, la constitution et les libertés

Sept ans après le déclenchement de la révolution, ce sont les groupes affairistes et mafieux qui apparaissent comme les principaux bénéficiaires du renversement de l’ancien régime. Aucune des revendications essentielles de la population n’a reçu le moindre début de satisfaction. Le fossé séparant la Tunisie de l’intérieur de la Tunisie du littoral ne s’est pas réduit ; la société rurale continue de souffrir d’un rapport structurellement inégal avec la société urbaine. Les habitants des ceintures des grandes villes restent enfoncés dans leur marginalisation ; nulle stratégie n’a été conçue pour intégrer les activités informelles dans l’économie structurée. Les travailleurs et les fonctionnaires sont encore soumis à la politique des très bas salaires, les augmentations arrachées depuis 2011 ayant été gommées par une inflation galopante. Les jeunes diplômés souffrent plus que jamais d’un chômage massif, lié à un système productif peu évolué. La classe moyenne, en particulier les patrons de PME, est toujours pressurée par l’Etat et toujours prise en tenailles entre l’économie informelle et l’oligarchie rentière. Lire la suite

Libye : derrière l’arbre de « l’esclavage »

L’émotion suscitée par les crimes abjectes révélés par CNN ne doit pas occulter un phénomène bien plus vaste et ancien : celui de centaines de milliers de migrants africains qui vivent et travaillent depuis des décennies, en Libye et au Maghreb, dans des conditions extrêmes d’exploitation et d’atteinte à leur dignité. Lire la suite

Accaparement des terres et de l’eau au Maroc

La question de l’accaparement des terres et de l’eau est devenue un problème lancinant qui affecte les communautés rurales et la petite paysannerie, pratiquement partout dans le monde. A cela plusieurs explications : l’avancée urbaine sur les terres rurales et la spéculationfoncière qui l’accompagne, la mise en œuvre de mega-projets touristiques, miniers, énergétiques, etc. et bien évidemment et surtout, le fait que l’agriculture est de moins en moins l’affaire des agriculteurs, grands ou petits, mais celle des investisseurs pour qui la terre et l’eau n’ont d’autre valeur que d’être une simple source de profit. Le Maroc n’échappe pas à ce fléau. Je voudrais ici en donner quelques exemples. Lire la suite

Les atteintes aux droits de l’Homme au Maroc s’élargissent aux militants de la solidarité intermaghrébine

Le 17 octobre 2017 s’est ouvert à Casablanca le procès de 21 militants du Hirak du Rif. Dans un objectif d’observation et de solidarité, une délégation maghrébine à l’initiative du Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme (CRLDHT), du Forum Tunisien des Droits Économiques et Sociaux (FTDES), de l’Association Yaqadha (Vigilance pour la Démocratie et l’État civil), accompagnée par une délégation d’avocats tunisiens et par le Forum des Alternatives Maroc (FMAS), devait se rendre à Al Hoceima pour témoigner du soutien de la société civile tunisienne aux familles des prisonniers et des acteurs et actrices de la société civile sur place. Lire la suite