Archives de Catégorie: Moyen Orient

« Le référendum au Kurdistan irakien dessert la cause kurde elle-même »

L’intellectuel de gauche libanais revient sur le référendum d’indépendance (remporté à 92,73% par le « oui ») au Kurdistan irakien, sa réception dans le monde arabe, et les questions qu’il pose à la gauche arabe ou encore au mouvement amazigh.

Le « oui » l’a emporté avec 92,73 % lors du référendum d’indépendance organisé le 25 septembre au Kurdistan irakien. Les gouvernements irakien, iranien et turc se sont montrés menaçants à l’égard du président de cette région déjà autonome, Massoud Barzani, à l’initiative de cette consultation. Ce dernier n’a en revanche pas reçu de manifestations de solidarité massives de la part d’autres mouvements kurdes de Turquie, de Syrie ou d’Iran. Gilbert Achcar, professeur de sciences politiques à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’université de Londres, et intellectuel franco-libanais d’obédience marxiste, nous donne un point de vue original sur ce référendum. Alors que de très nombreux intellectuels arabes semblent hostiles à la création d’un ou de plusieurs états kurdes, lui n’est pas de cet avis. Lire la suite

Publicités

Européens, condamner l’occupation israélienne ne suffit pas, vous devez appliquer des sanctions

Européens, vos dénonciations sont perçues par Israël comme dénuées de caractère urgent. Ce que vous devez faire, c’est appliquer des sanctions douloureuses.

Aux Pays-Bas, à la Belgique et à la France : Il ne suffit pas de condamner uniquement par des mots la politique de destruction menée par Israël, qui détruit des infrastructures et des habitations financées avec l’argent de vos contribuables. C’est une bonne chose que vous soyez en colère, mais le tempo de l’accumulation de votre colère est de loin inférieur au rythme effréné et dangereux des bulldozers de l’Administration civile et des Forces de défense des colonies en Cisjordanie. Lire la suite

Comment la France participe à la guerre contre le Yémen

Ventes d’armes et crimes de guerre

Du 11 au 15 septembre se tient à Genève la Conférence des États parties au traité sur le commerce des armes. Troisième plus gros vendeur d’armement au monde, la France est l’un des fournisseurs privilégiés de l’Arabie saoudite et de ses alliés. Selon des informations inédites de l’Observatoire des armements livrées à Orient XXI, le gouvernement français serait passé par un contrat destiné au Liban pour préparer la guerre au Yémen et accélérer ses livraisons d’armes au plus fort du conflit. Lire la suite

Libérez Salah Hamouri

Communiqué d’Elsa Lefort

Porte-parole du Comité de soutien à Salah Hamouri

Ce lundi est un jour sombre. Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, a été condamné à 6 mois de prison renouvelables, sous le statut de la « détention administrative ». C’est-à-dire sans connaître précisément et exactement ce qui lui est reproché, sans avoir accès à son dossier classé secret, sans avoir droit à un procès équitable et contradictoire. Et tout ceci pour satisfaire à un ordre, signé de sa main, du ministre israélien de la défense particulièrement extrémiste : Avigdor Lieberman. Lire la suite

Vivants comme morts, les improbables bâtisseurs du projet sioniste restent invisibles

L’amour israélien pour les travailleurs de la construction a pris fin une fois que les travailleurs ont cessé d’être juifs

Les nouvelles sur leur mort ne font que des entrefilets. Tout au plus une phrase dans un bulletin d’information, quelques lignes dans le journal, et encore. Tous les deux ou trois jours, parfois plus d’une fois par jour, un travailleur de la construction meurt ou est blessé au travail quelque part en Israël. Ils n’ont ni nom, ni âge, ni lieu de résidence, ni même un visage ou une famille en deuil – tout ce qui est humain chez eux nous est étranger. Il n’y a personne pour faire leur éloge, personne pour tenir une oraison funèbre, personne pour raconter comment ils sont morts. Un travailleur de la construction est tombé – et c’est tout. Même des jeunes avec des couteaux aux points de contrôle reçoivent plus d’attention. Les travailleurs de la construction sont transparents dans leur vie sur les échafaudages et sont également invisibles dans la mort. Lire la suite

Ainsi l’ordonna l’armée d’Israël : le trompettiste et le violoniste ne peuvent pas quitter Gaza pour la Cisjordanie

La Cour suprême d’Israël a accepté d’empêcher deux musiciens de 16 ans citoyens russes de partir : « Il faut remarquer que le développement musical ne dépend pas nécessairement de la localisation ».

L’orchestre de jeunes était invité à donner plusieurs concerts localement et à l’étranger, en plus de sa participation à un atelier international de perfectionnement. Pensez à l’excitation des enfants à l’idée du voyage, à la chance d’enrichir leur expérience et d’apprendre. Pensez à l’explosion de joie des parents. Le problème, c’est que l’orchestre de jeunes en question est palestinien. Lire la suite

Témoignages sur le massacre censuré de Deir Yassin : « ils ont empilé les corps et les ont brûlés »

Un jeune attaché à un arbre et mis en feu. Une femme et un vieil homme touchés par tes tirs dans le dos. Des filles alignées le long d’un mur et mitraillées. Les témoignages collectés par Neta Shoshani sur le massacre de Deir Yassine sont insoutenables, même 70 ans après les faits.

Depuis deux ans maintenant, un document difficile à lire se trouve dans les archives de l’association pour la commémoration de l’héritage de Lehi, la milice clandestine pré-étatique des Combattants pour la Liberté d’Israël. Il a été écrit par un membre de l’organe clandestin il y a 70 ans. Sa lecture pourrait ré-ouvrir une blessure encore saignante des jours de la guerre d’Indépendance qui, jusqu’à aujourd’hui provoque beaucoup d’émotion dans la société israélienne. Lire la suite