Archives de Catégorie: Palestine

Non ! Pas par désespoir…

Quand la plupart des dites démocraties à travers le monde ont pu s’enorgueillir au cours de leur histoire respective de la résistance de leur peuple aux oppressions, aux occupations dont ils ont été victimes, quand ces mêmes démocraties imbues de leurs droits et de leur lois, consomment le déni de révolte du peuple palestinien contre le supplice moral et physique qui lui est infligé depuis des décennies, alors que reste-il à ces démocraties de dignité et de respect de leur propre mémoire ? Que reste-t-il de foi en leur parole et leurs accords ? Lire la suite

Publicités

Palestine. « L’occupation est présente partout, tous les jours »

Au moment où nous terminons cette traduction de l’article de Gideon Levy et d’Alex Levac, ce lundi 14 mai à 19h, sur le site de Haaretz s’affiche le nombre de 52 Gazaouis tués par les soldats israéliens. Ils se trouvaient parmi les dizaines de milliers d’habitant·e·s de Gaza qui manifestent, pacifiquement, sur la « frontière avec Israël », tous les vendredis depuis le 30 mars. De plus, 770 ont été blessés gravement par des tirs à balles réelles qui visent les jambes. Autrement dit, dont l’objectif est de faire de jeunes hommes – « ajustés » par des tireurs dits d’élite – des handicapés à vie, comme le relèvent plusieurs médecins, entre autres de Médecins sans frontières.  Lire la suite

Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

Israël-Palestine

Halte aux massacres !

Soutien aux « marches du retour » palestiniennes

70 ans après la Nakba, processus délibéré et planifié d’expulsion des Palestiniens de leurs villes, de leurs villages, de leurs terres qui s’est poursuivi tout au long de l’année 1948, rien n’est réglé pour le peuple palestinien. L’Etat d’Israël continue à nier ses droits et poursuit méthodiquement sa politique de dépossession, de colonisation et d’occupation, ainsi que le maintien de la Bande de Gaza sous un blocus illégal et inhumain.

Par les « marches du retour » qui ont commencé à Gaza le 30 mars, le peuple palestinien ne fait qu’affirmer son existence et sa volonté de voir ses droits enfin reconnus. Il a fait le choix de la résistance pacifique et non armée, et revendique le simple respect de ses droits. Lire la suite

L’UPJB dénonce vigoureusement les propos antisémites et révisionnistes de Mahmoud Abbas

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne, vient de réussir l’exploit de se mettre à dos non seulement Israël et les États-Unis, ce qui n’est pas surprenant, mais aussi l’Union européenne et les Nations unies qui ne sont pourtant pas les plus hostiles à la cause palestinienne.

Cette levée de boucliers est due à la récente déclaration du président palestinien devant le Conseil national palestinien, réuni pour la première fois depuis vingt ans : « Du XIe siècle jusqu’à l’Holocauste qui s’est produit en Allemagne, les Juifs vivant en Europe de l’ouest et de l’est ont été la cible de massacres tous les 10 ou 15 ans. Mais pourquoi est-ce arrivé ? Ils disent : « parce que nous sommes juifs »… L’hostilité contre les juifs n’est pas due à leur religion, mais plutôt à leur fonction sociale », visant ainsi nommément l’usure et la banque ! Lire la suite

Il y aura toujours des coquelicots rouges poussant sur les toits d’un tunnel, au milieu des ruines, sur la terre brulée

« Je cherche à donner un sens à l’absurde, à témoigner et informer, à créer un réseau avec celles et ceux dont les vies sont éloignées de ma propre réalité »

Un livre de chroniques écrites entre 2003 et 2017.

Du premier texte, « La lutte d’une Palestinienne contre l’oppression », je souligne quelques éléments qui font plus que sens à mes yeux, car j’écris souvent que je suis né par hasard sur le territoire nommé français. Il n’y a aucune essence à son origine, mais seulement des contingences historiques qui peuvent se transformer ou non en attachement aux lieux et aux entourages de résidence. Des partages aussi avec des proches et des lointain·es, des communautés d’immersion ou de destin, non comme des donnés mais bien toujours comme des constructions sociales et/ou des choix politiques. Et, cela est aussi important, des liens avec les combats situés pour l’autodétermination, la liberté des différentes populations. Lire la suite

A la frontière du camp de concentration appelé Gaza

Ils étaient séparés par la palissade. Des enfants nés à la fin des années 1990, des jeunes du même âge, se tenaient de part et d’autre de la frontière. D’un côté, les soldats israéliens et, de l’autre, les manifestants de Gaza. Face à face, des soldats armés et protégés avec leurs jeeps, bulldozers, barrières de terre, barbelés et tours de guet, et des manifestants à découvert, avec un parasol et des ambulances. Lire la suite

Gaza. « Cela s’appelle un massacre »

Le compteur de la mort s’égrenait dramatiquement. Une mort toutes les 30 minutes. Encore une fois. Un autre. Un de plus. Israël était occupé à préparer la nuit du Seder [Pâque juive]. Les chaînes de télévision ont continué à diffuser leurs bêtises.

« Les affrontements à la frontière de Gaza reprennent alors que des milliers de personnes assistent aux funérailles de 15 Palestiniens tués lors des manifestations de vendredi. » « Des images de Gaza montrent un manifestant tué dans le dos alors qu’il fuyait le mur de la frontière israélienne. » Lire la suite