Archives de Catégorie: Europe

Les profits odieux de la BCE sur le dos du peuple grec

Mario Draghi vient de reconnaître que les banques centrales membres de la zone euro avaient accumulé 7,8 milliards d’euros de profits grâce aux titres grecs que la BCE a achetés au cours des années 2010-2012 dans le cadre du programme SMP (Securities Markets Programme)1. À cela s’ajoutent d’autres sommes, dont ne parle pas le président de la BCE : les profits réalisés par ces mêmes banques centrales dans le cadre des achats dits « ANFA » (Agreement on Net Financial Assets). Il faut également ajouter les profits réalisés par les 14 pays de la zone euro qui ont octroyé un prêt bilatéral à la Grèce en 2010 à un taux d’intérêt abusif d’environ 5%. L’Allemagne a par exemple fait plus de 1,3 milliard d’euros de profit grâce à son prêt bilatéral à la Grèce. De son côté, la France n’a pas été en reste. Il faudrait comptabiliser aussi les économies réalisées par les pays dominants de la zone euro dans le refinancement de leurs dettes publiques : la crise qui a frappé la Grèce et les autres pays de la périphérie a entraîné une fuite des prêteurs privilégiant les pays les plus riches de la zone euro qui, en conséquence, ont bénéficié d’une baisse du coût de leurs emprunts. Dans le cas de l’Allemagne, entre 2010 et 2015, l’économie s’élèverait à 100 milliards d’euros2. Enfin, la BCE a acheté dans le cadre du Quantative easing (QE) pour 400 milliards d’euros de titres souverains allemands, le plus souvent avec un rendement nul ou négatif. La BCE a également acheté des titres souverains français pour un montant un peu inférieur à 400 milliards d’euros. Ces achats de titres allemands ou français ne lui rapportent rien tandis que les titres grecs qu’elle détient pour un montant dix fois inférieurs lui ont rapporté 7,8 milliards d’euros. Chacun peut répondre à la question à qui profite cette politique de la BCE. Lire la suite

Publicités

1948-2018 Contre vents et marées. Hier comme aujourd’hui : l’actualité d’un socialisme autogestionnaire

1948 fut l’année de « l’excommunication » des communistes yougoslaves par Staline. Pourquoi quelque soixante dix ans plus tard s’intéresser encore (ou à nouveau) à l’expérience socialiste autogestionnaire yougoslave1 ? Que pourrait-on y trouver pour répondre aux problèmes du capitalisme du XXIè siècle alors que l’ancienne fédération et système yougoslaves ont disparu dans la tourmente de dramatiques voire sanglants conflits ? Lire la suite

Les relations serbes-albanaises dans la mine de Trepča/Trepça (Kosovo) : nationalisme ou émancipation ?

Ma proposition vise à réfléchir sur l’émergence de la volonté d’indépendance kosovare à partir de la transformation des relations serbes-albanaises dans la mine de Trepča/Trepça au Kosovo.

Le cas de Trepča/Trepça s’insère en effet dans le cadre d’une enquête de terrain plus large qui porte sur les trajectoires de vie, sur les trajectoires spatiales et sociales des habitants serbes et albanais de la ville de Mitrovica, située au nord du Kosovo. Lire la suite

Déclaration de la MMF Europe – Bruxelles – 1er octobre

Nous, de la Marche Mondiale des Femmes, en réunion européenne à Bruxelles, continuons d’être en lutte contre l’hétéro-patriarcat, le capitalisme, le colonialisme, le racisme, et contre toutes les formes d’inégalités et de discriminations. Nous revendiquons nos droits, pour le contrôle de nos corps, de notre terre et de nos territoires, et souhaitons éradiquer les inégalités structurelles économiques entre les pays du Nord et du Sud. Nous exigeons des politiques de développement qui réparent la dette historique due aux rapports de colonisation et à l’impérialisme des pays riches du Nord.

Les champs d’action actuellement urgents sont multiples compte-tenu de la situation de crise sociale et politique en Europe et dans le monde. Parmi ces urgences, nous avons choisi deux thèmes principaux d’actions pour l’année à venir : Lire la suite

Entre le gouvernement espagnol et la Catalogne, l’histoire d’une séparation

Le référendum organisé dimanche par les forces indépendantistes catalanes, ainsi que la féroce répression qui s’en est suivie, trouvent leur explication dans la lente dégradation d’un processus qui avait démarré de manière favorable dans les années 2000, avant de se heurter aux refus réitéré de toute forme de concession de la part du gouvernement central. Les revendications catalanes sont alors progressivement passées d’une autonomie négociée, à une volonté d’indépendance pure et simple. Celle-ci ne peut être que renforcée par les événements des derniers jours.

L’auteur de cette tribune, Richard Neuville, est militant syndical et politique et co-animateur de l’association Autogestion. Lire la suite

Une nouvelle croisade et la réaffirmation d’un soi-disant « ordre naturel »

« Théorie du genre ». De quoi parlent les manifestant-e-s de la mal nommée Manif pour tous et du mouvement Sentinelle in Piedi ? Qu’en est-il du débat en Italie, des termes forgés par le Vatican ? Dans leur introduction, Sara Garbagnoli et Massimo Prearo parlent de l’invention d’un objet composite, de l’injonction à se positionner à l’intérieur du dispositif discursif conçu par le Vatican, des termes imposés par l’appareil ecclésiastique catholique pour penser l’« ordre sexué et sexuel », du « genre » dans une acceptation déformée – en regard des travaux féministes – forgée par le Vatican. Lire la suite

Catalogne : non à la répression ! Oui au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ! Soutien à la grève du 3 octobre !

Depuis des semaines, l’Etat espagnol use de menaces et de répression en Catalogne. Interventions de la guardia civil dans nombre de bâtiments officiels de la Generalitat de Catalunya, arrestations de responsables de l’administration et de ministres, harcèlement, violence et emprisonnement de militants et militantes de divers mouvements sociaux et politiques, lieux de vote pris d’assaut et interdits à la population, urnes volées, tirs sur des manifestants et manifestantes pacifiques, … Lire la suite