Archives de Catégorie: Europe

La « Nuit du 31 décembre 2015 » en Allemagne et ses effets en France

Avec l’aimable autorisation de l’auteure

Les événements de la « Nuit du 31 décembre » continuent à enfler, produisant des réactions très inquiétantes. Ce texte s’intéresse aux discours mais aussi aux fantasmes (invasion, répétition de Tahrir, restriction des libertés des femmes) qui façonnent peu à peu l’opinion, jusque chez les féministes. On constate cependant une double absence remarquable : les femmes racisées et les hommes autochtones Lire la suite

A propos de la prétention de la mairie de Barcelone à réguler « le travail du sexe volontaire »

L’Espagne est un pays semi-réglementariste, considéré par certains comme « le plus grand bordel d’Europe » (p.18). (…) D’anciens hôtels routiers (motels) sont devenus des bordels : en 2008, on dénombrait 11.000 places hôtelières dédiées à la prostitution et entre 300.000 et 600.000 femmes prostituées en Espagne (Brufao, 2008). Le proxénétisme y a été partialement dépénalisé avec la réforme du Code Pénal de 1995. La prostitution est donc partout, à commencer par les grands médias espagnols, dont elle alimente substantiellement les revenus publicitaires. Des associations offrent des cours de « professionnalisation à la prostitution » avec la promesse d’embauche immédiate (par exemple le « cours basique de prostitution professionnelle », en mai 2012 à Valence, ou le cours de l’association Aprosex en février 2014 dans le cadre de l’augmentation de la demande de prostituées à l’occasion du Mobile World Congress à Barcelone). Les proxénètes – ou « entrepreneurs de maisons closes » – ont leur propre syndicat, l’ANELA (Asociación Nacional de Empresarios de Locales de Alterne), qui lutte pour la réglementation et qui entretient des liens forts avec l’extrême droite (Cantarero, 2007)1. Lire la suite

Syriza, Podemos et les mouvements en Europe contre la dette illégitime

Éric Toussaint à l’Assemblée Citoyenne Européenne sur la dette1

La nécessité d’un Plan B en Europe

Suite à la capitulation du gouvernement grec en juillet 2015 face aux créanciers et aux institutions européennes, il est nécessaire d’avancer dans l’élaboration d’un plan B. Pour résoudre les problèmes d’une société en rompant avec les orientations néolibérales qui sont appliquées depuis des décennies, il faut à la fois, mettre en œuvre des mesures d’ordre fiscal – et pas simplement pour prendre aux riches un maximum et remettre cela dans les caisses de l’État, mais pour réduire aussi, de manière drastique, les taxes injustes et les impôts injustes qui portent sur la majorité de la population –, appliquer des mesures au niveau de la dette, introniser des mesures au niveau de la banque, instaurer des mesures en termes de monnaie complémentaire – surtout si on est dans le cadre de l’euro, mais pas seulement –,évidemment, abroger toute une série de mesures injustes d’austérité, et lancer un processus constituant qui repose sur une participation active des citoyennes et des citoyens. Si nous nous réunissons en une assemblée citoyenne européenne sur la dette, ce n’est pas pour constituer une sorte de contingent qui dans tous les débats va venir avec le thème de la dette et répéter sans arrêt le même discours, c’est pour réfléchir entre nous, entre toutes les organisations et mouvements qui participent à la fois au mouvement-dette et au mouvement d’ensemble qui résiste au néolibéralisme, afin de faire converger les luttes tout en y intégrant en bonne place les revendications et alternatives concernant le rejet des dettes illégitimes. Lire la suite

Aujourd’hui encore, la Macédoine…

9782343070100rMettre en relation populations et territoire (et leur évolution de la crise de l’empire ottoman à nos jours) constitue un défi multiple (historique, géographique, statistique et politique). Car le passage d’un état multinational aux états-nations a fait de la « passion ethnographique » un enjeu déterminant dans les rapports de force. Le mérite de l’ouvrage de Joëlle Dalègre et Ménélaos Tzimakas est de s’appuyer sur un corpus de données fiables : les divers recensements, même si ceux-ci n’échappant pas aux manipulations il convient de déchiffrer les catégories de populations qu’ils mettent en œuvre : les critères utilisés (religions – qui ne se limitent pas à des définitions théologiques mais font aussi intervenir les systèmes d’allégeance -, langues – encore que celles-ci ne se définissent pas uniquement par des éléments strictement linguistiques, mais se normalisent comme instrument constitutif des consciences « nationales ») étant intiment liés aux différents projets politiques. Lire la suite

Jornada “Ciutats lliures de tràfic de dones i menors per a l’explotació sexual” – Barcelona 6 de febrer 2016

cytswa0waaew9je_large

https://acciofeminista26n.wordpress.com/2016/01/14/jornada-ciutats-lliures-de-trafic-de-dones-i-menors-per-a-la-explotacio-sexual-barcelona-6-de-febrer-2016/

Allemagne, le nouvel an de Cologne

Terrible information que la révélation de ces agressions. Malaises et souffrances… tout d’abord souffrances des femmes. Les femmes de Cologne qui ont été agressées. Les femmes de partout qui vivent en leur chair l’outrage faite à toute femme. J’ai une pensée particulière pour Eva et Pauline. Les humains du monde sont sidérés par tant d’inhumanité. Malaises des institutions, des progressistes. Silence embarrassé. Comment réagir et dénoncer ce drame sans ouvrir la porte à un autre drame : celui du rejet de l’étranger, du migrant, du réfugié ? Lire la suite

Des bordels propres et des registres de prostituées : voilà le rêve émancipateur des verts allemands

Après des discussions de presque trois ans le gouvernement allemand vient de réviser, alléger, défaire, détricoter jusqu’à l’inexistence complète la loi sur la protection des personnes prostituées. Lire la suite