Critiques de la « réalité »

Le marxisme n’est pas un économisme

Je voudrais signaler en premier lieu, que ce livre est relativement facile d’accès. Il nous dévoile un peu de la richesse des recherches marxistes dans les années révolutionnaires du vingtième siècle. La nuit stalinienne provoquera, au delà des crimes, l’effondrement … Continuer la lecture →

 

 

Crise historique de la relation de l’humanité et son environnement

Voici un ouvrage qui mérite une très large diffusion. Comme l’indique Michel Husson ( http://hussonet.free.fr/tanuri.pdf) dans sa préface « Puisse sa lecture convaincre les écologistes de la nécessité d’être anticapitaliste. Et vice versa. » Avec brio, Daniel Tanuro fournit des « savoirs indispensables … Continuer la lecture →

 

Le scandale derrière les mots

En hommage à Daniel Bensaid, en référence à son texte « Une thèse à scandale : La réaction philosémite à l’épreuve d’un juif d’étude » paru dans le numéro 14 de la Revue Internationale des Livres et des Idées. Cet ouvrage se … Continuer la lecture→

 

Contre le sacré, la politique

Voici un livre dense et d’une nécessaire actualité, multiforme tant par ses développements que part la richesse des sources et idées, contre la privatisation de l’espace public, le dépérissement de la citoyenneté, la guerre sans limites ni frontières, la décomposition … Continuer la lecture →

 

Chambre noire et perspectives radieuses

« L’idéologie est bien cette production sociale de représentations qui se veulent plus vraies que nature et qui, à la condition d’assigner le spectateur à sa place fixe, s’efforcent d’aménager le futur et d’encadrer l’action en intervenant activement dans le rapport … Continuer la lecture →

 

Ne pas faire l’économie d’une excursion par les sentiers de l’utopie

De livre en livre, je garde toujours une même curiosité, une trouble fascination, un sentiment de familiarité intellectuelle, une indéniable proximité avec ces pensées survivantes de mondes engloutis, que cela soit ceux du Yiddishland révolutionnaire ou ici ces « Juifs hétérodoxes ». … Continuer la lecture →

 

Marchandise, objectivité, rapports sociaux et fétichisme

Ce livre, dédié à Jean Marie Vincent, paraît dans une collection animée par Daniel Bensaïd et Eustache Kouvalékis dont il n’est pas inutile de rappeler l’objet : « Mille Marxismes est un espace ouvert aux composantes, irréductiblement plurielles, qui constituent … Continuer la lecture →

 

 

Contre l’ordre moral du monde

L’intolérable, ce franchissement d’un extrême, cette construction sociale, historiquement et culturellement constituée, ne cesse de se déplacer, de s’étendre et de se recomposer. Pour échapper à la représentation d’un intolérable absolu, sans histoire et sans gradation, il est nécessaire de …Continuer la lecture →

 

Démontage de mécano

« La finance ressuscite à intervalles réguliers le rêve de vaincre sa pesanteur à elle : gagner plus à risque constant, ou risquer moins à rentabilité égale. » Le propos de l’auteur est centré sur la crise financière et la nécessaire confrontation …Continuer la lecture →

 

 

Non décidément, le capitalisme, ça ne marche pas

« Deux préoccupations traversent cet écrit. Il s’agit d’abord (en partant de Marx) de trouver l’équilibre entre énoncé des mutations du système capitaliste et expression d’une continuité, entre bouleversement perpétuel et constance d’une matrice. » Le premier chapitre traite de la … Continuer la lecture →

 

Production de l’espace

L’auteur constate que les critiques de l’organisation de la société font passer le temps et l’histoire avant l’espace et la géographie ou les conçoivent comme « site stable de l’action historique ». « Quand aux variations des rapports spatiaux et des structures géographiques, … Continuer la lecture →


Pour que la main demeure invisible, il faut bien que l’œil soit aveugle

Dans ce petit livre, Éric Toussaint nous propose des lectures de textes des prédécesseurs/références des néolibéraux (Adam Smith, Jean Baptiste Say, David Ricardo ou d’autres), en soulignant les écarts entre les sources avouées et les  »théorisations » plus actuelles. L’auteur met … Continuer la lecture →


Institution politique de la démocratie

« … la citoyenneté moderne – comme procès de construction historique – renvoie d’abord au développement du suffrage universel et, à travers lui, à la définition de la souveraineté populaire. » Je ne vais pas ici discuter des lectures d’Antoine Artous des … Continuer la lecture →


Contre  »la défense de l’Occident »

«Examiner le discours de l’intellectuel dit  »communautaire », c’est donc prendre connaissance de ce que la pensée la plus réactionnaire aujourd’hui autorise, parfois recommande, plus souvent exige, en terme de  »défense du sionisme » ou de  »lutte contre l’antisémitisme ». Et s’en moquer. » … Continuer la lecture →

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s