Il est temps de mettre à nu le mensonge de la pornographie dite « gratuite »

Pas de doute, il y a eu une explosion de ce que l’on appelle la pornographie amateure et soi-disant gratuite, mais la majeure partie du porno amateur n’est pas amateur, et une bonne partie du porno gratuit n’est certainement pas gratuit. Lire la suite

Ne pas payer ce que nous ne devons pas

Une petite brochure très claire du CADTM sous forme d’un entretien avec Eric Toussaint mené par Benjamin Lemoine1.

Quelques éléments comme incitation à lire les travaux du CADTM, les livres d’Eric Toussaint (un certain nombre d’entre-eux ont donné lieu à des notes de lecture). Lire la suite

2017 – Le Carnet de Janina

C’est l’histoire d’un carnet, et du combat d’une femme.

Janina n’a que douze ans en 1943, lorsqu’elle écrit un carnet qui raconte son enfance dans la guerre, alors qu’elle vient de s’enfuir d’un camp de concentration. Ce texte est publié à Cracovie, en 1946, dans l’urgence des témoignages d’après-guerre, puis il sombre dans l’oubli.

Le carnet est retrouvé au début des années 2000 et commence à être traduit aux quatre coins de l’Europe. Alors que Janina, désormais âgée de 83 ans, a lutté toute sa vie pour faire passer des messages de paix en Israël – sans trouver beaucoup d’échos – la résurrection de son carnet offre un nouveau souffle à son combat pour la cause palestinienne. Lire la suite

Géographie des drogues illégales et distribution asymétrique du pouvoir, des richesses et des revenus

Michel Gandilhon propose un hommage à Alain Labrousse. J’en souligne quelques éléments, la coca comme étendard du réveil du monde indien et la cocaïne comme drogue-symbole des années du néolibéralisme, les politiques instrumentalisant les drogues pour disqualifier les « ennemis politiques » et masquer de classiques intérêts de domination, l’impact des phénomènes criminels liés au trafic de drogues… Lire la suite

Planche de salut et laboratoire social

Il est minuit dans le siècle. Cherchant à échapper à la nasse qui se referme, les réfugiés affluent à Marseille, alors en zone « nono » où la botte nazie a, momentanément, délégué à son vassal maréchaliste le soin de faire régner son ordre. David Rousset synthétise la situation européenne du temps par une formule choc : « Auschwitz et Marseille sont alors les seules portes ouvertes de l’Europe1» Lire la suite

Ubus Rois. Les deux dingos

(Nouveau-Théâtre – 15, rue Blanche – Paris 9° — 10 Août 2017)

On donnait le 10 Décembre 1896, au Nouveau-Théâtre, ancien nom de l’Opéra-Bouffe, rue Blanche à Paris, la première représentation de Ubu Roi, pièce d’Alfred Jarry. On considère toujours aujourd’hui Ubu Roi comme le précurseur du mouvement surréaliste, du théâtre de l’absurde où se mêlent provocation, parodie et comique d’angoisse. Va-t-on le rejouer aujourd’hui ?
Lire la suite

La Cabeza de Niki de Saint Phalle

Au hasard Balthazar, un beau jour (je me souviens qu’il faisait grand soleil sur Paris), curieux, je suis allé visiter une exposition au Centquatre1. Dans la cour, une œuvre monumentale était exposée : « La Cabeza » de Niki de Saint-Phalle. Ma première réaction fut une espèce de sidération devant la beauté des mosaïques. La seconde, une surprise en découvrant que la tête de mort était « habitable ». Les questions, comme autant de bulles, remontaient à la surface de mes couches néocorticales et éclataient : pourquoi cette très évidente splendeur des mosaïques extérieures pour recouvrir un crâne humain, symbole universel de la mort ? Pourquoi l’intérieur de la sculpture est-il aussi différent de l’intérieur ? Deux questions qui guidèrent ma redécouverte d’une artiste dont je ne connaissais qu’une partie des œuvres : Niki de Saint Phalle. Lire la suite