Archives de Catégorie: USA

La question noire aux Etats-Unis

« Les êtres humains font leur propre histoire dans des conditions qu’ils n’ont pas librement déterminées », avait conclu Marx au terme d’une argumentation serrée pour à la fois démontrer que le déterminisme n’existe pas, que la décision individuelle structure notre vie, que le champ des possibles peut-être immense même s’il est limité par les structures de la société héritées du passé, par le mode de production. Lire la suite

Extraordinaire convergence des luttes à Chicago : la grève des enseignants du 1er avril

« CTU ! CTU ! » Les quelques 2 000 syndicalistes venus assister à la conférence de Labor Notes1 scandaient avec une énergie incroyable ces trois lettres lors de la session plénière, le soir du 1er avril. Ces acclamations étaient destinées au Chicago Teachers Union, le syndicat des enseignants de Chicago. Trois lettres magiques qui font penser à l’aura du sigle « CIO » (Congress of Industrial Organizations) dans les années trente aux Etats-Unis, ou à la CGT française après mai-juin 1936. Lire la suite

Les Uber de Seattle gagnent le droit de se syndiquer

Les chauffeurs Uber de Seattle viennent de remporter une victoire historique : celle de se syndiquer et de négocier collectivement et donc d’obtenir leur statut de salarié. Une brèche dans un nouveau système d’exploitation paré des vertus de la modernité et de l’autonomie. Lire la suite

Black Panthers — pour un antiracisme socialiste

Ce texte de Bobby Seale, cofondateur du Black Panther Party, est tiré de son ouvrage Seize The Time : The Story of the Black Panther Party, paru en 1970. Nous avons traduit l’un des chapitres, dans son intégralité ; le leader afro-américain y proposait un antiracisme socialiste, autrement dit, « une lutte des classes et non une lutte des races ». Les employés et les chômeurs de toutes origines contre ceux d’en haut, la minorité possédante au pouvoir — un projet d’émancipation qui tournait le dos à tous ceux, de tous bords, qui cherchaient à « obscurcir la lutte avec des différences ethniques ».  Lire la suite

Importance des relations affectives dans la constitution d’un « nous » social et politique

jq1h_WsLandsweb_1« Prenez la sortie 8 de l’autoroute en direction de Logtown… Bienvenue en Oregon. Vous êtes parvenue à l’entrée d’une des nombreuses communautés de lesbiennes féministes qui se sont formées au milieu des années 1970 » Lire la suite

« Il faut démanteler l’industrie des bas salaires ! »

Retour sur le mouvement Fight for $15

Aux Etats-Unis, l’émergence des fast-foods a supposé d’appliquer au secteur de la restauration les principes du taylorisme : segmentation des tâches, nivellement des compétences des employés et bien sûr casse des salaires. Le mouvement Fight for $15 essaie d’inverser ce processus historique. A partir d’une revendication salariale minimale, il développe une critique maximale de cette organisation économique, s’attaquant à ce qui a rendu possible le développement des Mc Do et consorts. Lire la suite

Une nouvelle nation en cours de création, les États-Unis d’Amérique ?

un-nouveau-r-ve-am-ricain_9782746740235« Un nouveau rêve américain » peut sembler un titre étrange. Les interrogations sont multiples. « American Dream » relève souvent du cauchemar… Sylvain Cypel, journaliste, fait plutôt référence à l’imaginaire, cet imaginaire qui soude les habitant(e)s d’une même nation au-delà même du territoire. Les immigrations successives sont venues trouver, dans ce pays pour le moins bizarre, l’eldorado, la terre promise. Le « melting pot », un terme provenant du théâtre yiddish, péjoratif au départ devenu une sorte d’étendard de la capacité d’intégration de ce pays sans nom. Ce rêve s’est accompagné d’une blessure profonde jamais guérie, l’esclavage de millions d’Africains déportés sur cette terre. Le racisme est constitutif de cette formation sociale et pas seulement dans les Etats du Sud. Les « races » – il faut utiliser ce terme comme situant socialement les individus -, les racines européennes sont restées très présentes. Les phénomènes d’acculturation se sont accompagnés de références, de culture commune. Celle des ghettos avec le blues et le jazz mais aussi des « street corner society » pour emprunter le titre du livre de Andrew Foote Whyte (La Découverte) ou des villes marquées par une immigration spécifique. Chaque groupe social référencé a trouvé des formes d’intégration spécifique dans une société où le modèle était le WASP, Blanc, Anglo Saxon, Protestant. L’intégration pour les Juifs d’Europe de l’Est surtout et pour les Siciliens fut plus problématique. Aujourd’hui les « Hispaniques » – l’immigration provenant de l’Amérique latine – posent d’autres types de question. Lire la suite