Archives de Catégorie: USA

Pour que la tragédie des années ’30 ne se répète pas – mobilisation générale contre le monstre Trump !

Personne ne peut prévoir si Trump restera fidèle à ses effrayantes promesses électorales. Par contre, il est déjà plus que certain que son élection à la présidence des Etats Unis donnera des ailes à la pire extrême droite partout au monde, et naturellement en Europe et en Grèce. Alors, ne serait-ce que pour cette seule raison, la situation est suffisamment alarmante pour que soit qualifié d’irresponsable et même de criminel tout comportement et prise de position qui sous-estime le danger, fait preuve d’aveuglement et paralyse la réaction des citoyens. Lire la suite

13 novembre : hommage à Rosa Parks et à la lutte contre la ségrégation raciale

Le 13 novembre 1956 représente une date majeure dans l’histoire du mouvement des droits civiques et de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. 

Ce jour là, la Cour suprême des USA statua par l’arrêt dit « Browder v Gale », qui proclama que la ségrégation dans les bus était anticonstitutionnelle. Cette décision répondait au mouvement de boycott des bus ségrégués lancé à Montgomery, en Alabama, depuis le 5 décembre 1955, au lendemain de la condamnation de Rosa Parks (voir ci-dessous). La nouvelle ne parvint à Montgomery que le 20 décembre suivant. Le boycott cessa le lendemain, après 381 jours de mobilisation. Lire la suite

Identité et coopération inter-communautaire

Le terme de « politique identitaire » est fréquemment utilisé pour décrire de façon négative ceux dont l’activité militante trouve ses racines dans des communautés particulières. Parmi les progressistes, y compris dans les sphères universitaires, cet ancrage communautaire est souvent perçu comme une source importante de conflits qui divisent et affaiblissent le mouvement général vers l’égalité et la justice. Mais, cette affirmation rigide, qui fait des ancrages identitaires la cause principale des conflits inter-communautaires, est une impasse. Lire la suite

Liberté/libéralisme : quelles voix ?

Que m’inspirent la montée en puissance de la dictature turque, la volonté occulte de l’État français de ficher l’ensemble des citoyens, l’élection états-unienne ? Franchement ? Un désarroi, directement lié à ce sentiment profond de perte de liberté. De perte de l’existence-même de liberté. Je choisis de m’arrêter au cas des États-Unis d’Amérique. Les films, les discours, les médias, leur attribuent volontiers la terminologie « pays de la liberté ». J’ai beau chercher, ma représentation n’est pas la même : je vois un libéralisme extrême et des murs réels et symboliques. Ce qui me saute aux yeux : un système sophistiqué basé sur la montée en puissance du tout sécuritaire, guerrier, nationaliste, raciste, sexiste. Et depuis quelques années, « contre les élites ». Comme un peu partout en Occident, on assiste à une négation du politique, à un endoctrinement idéologique des populations, sous prétexte de répondre à la « volonté générale », celle d’un soi-disant peuple, dont on ne connaît ni les contours, ni la définition. Cette fascination pour la privatisation du politique ressemble comme deux gouttes d’eau à la philosophie mafieuse : un entre soi, pour le moins malhonnête, pour ne pas dire criminel, qui va décider du bien commun de tous. L’histoire se répète tout en se perfectionnant. Lire la suite

Image

So when are you going ?

scaled_full_c82096c8c54bff4972c2

La haine et le sexisme à la présidence américaine, la jouissance des extrêmes droites françaises

Donald Trump est élu président des Etats-Unis. Hillary Clinton a reconnu sa défaite. Donc, le sexiste misogyne machiste Donald Trump, Donald Trump qui avoue toute honte bue utiliser son pouvoir pour harceler sexuellement des femmes, Donald Trump qui devra être jugé pour agressions sexuelles après une douzaine de plaintes, Donald Trump qui dit que certaines femmes ne sont pas assez belles pour qu’il les agresse sexuellement, Donald Trump qui prend la défense des hommes de toutes classes contre les « méchantes femmes », Donald Trump qui estime que les femmes qui avortent devraient être punies, Donald Trump qui explique pourquoi le réchauffement climatique est un complot des chinois, Donald Trump est le 45  président des Etats-Unis, représentant 325 millions d’êtres humains (dont un petit peu plus de la moitié de femmes semble-t-il), Donald Trump est à la tête de la première puissance économique et culturelle du monde. Lire la suite

Un adepte de la torture à la maison blanche

Donald Trump sera le prochain président des Etats-Unis. Très tôt durant la campagne pour les élections présidentielles, celui-ci a pris position en faveur de la torture. L’ACAT s’engage à redoubler de vigilance sur les violations des droits de l’homme aux Etats-Unis. Lire la suite