Archives de Catégorie: Féminisme / Genre/ Rapports sociaux de sexe

L’homosexualité politique, la liberté !

L’hétérosexualité et l’homosexualité sont communément pensées et vécues comme des orientations sexuelles. Elles n’interrogeraient ainsi que le « choix d’objet », permettant à chacun de dire sa préférence affective et sexuelle pour des partenaires de l’un et/ou l’autre sexe. On peut aussi les envisager comme des systèmes politiques. Lire la suite

Publicités

Violences faites aux femmes : La liberté d’importuner ? – « Mesdames, ne confondez pas les jeux de rôle de salon avec la vie réelle »

Avec l’aimable autorisation de l’autrice

Tribune. Les femmes qui prennent la parole ne sont pas des « petites choses », et encore moins « des proies » qui auraient décidé de lancer une campagne contre les hommes en propageant la haine au nom d’un puritanisme d’un autre âge ! Ignorer à ce point le sens de l’émancipation au nom de la liberté d’importuner et d’être importuné, c’est être aveugle au monde réel. Vous qui prétendez libérer une autre parole semblez ignorer ce qui se passe aujourd’hui. Lire la suite

Préface d’Annick Coupé à l’ouvrage de Fabienne Lauret : L’envers de Flins. Une féministe révolutionnaire à l’atelier

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Lorsque Fabienne Lauret m’a fait l’« honneur » de me proposer d’écrire la préface de son livre, j’ai tout de suite accepté. Pour deux raisons.

La première raison est que Fabienne et moi, nous sommes de la même génération : nous sommes toutes deux engagées dans les mouvements sociaux depuis longtemps et que son histoire devait nécessairement me parler. La seconde raison est qu’il n’y a pas eu (à ma connaissance) de livres de femmes établies en usine ; comme si cette question de l’établissement de militants d’extrême gauche dans les années 1970 n’avait concerné que des hommes ! Lire la suite

Nommer la violence, reconnaître ses victimes, briser le silence

Dans son introduction, introduction-a-louvrage-de-richard-poulin-une-culture-dagression-masculinites-industries-du-sexe-meurtres-en-serie-et-de-masse/ publiée avec l’aimable autorisation de l’auteur, Richard Poulin interroge : « Pourquoi des hommes agressent-ils sexuellement des femmes, des enfants ou d’autres hommes ? Pourquoi des hommes payent-ils pour des relations sexuelles ? Pourquoi consomment-ils de la pornographie ? Pourquoi battent-ils leur compagne ? Pourquoi tuent-ils leur conjointe et leurs enfants, ou exclusivement leurs enfants ? Pourquoi prennent-ils les armes pour massacrer leurs collègues d’étude, de travail ou des gens à l’église, à la mosquée, à la synagogue, ou encore tirent-ils de façon aléatoire sur des cibles qui leur sont inconnues ? Pourquoi sont-ils des meurtriers en série à caractère sexuel ? » Lire la suite

Automne 2017 : fin de la disqualification ?

Avec l’aimable autorisation de l’éditeur et de l’autrice

Un événement a surgi, une révolte prend forme. Les femmes prennent la parole, publiquement. Arrêtons de dire, et surtout de laisser dire, que la parole s’est libérée. Le sujet femme pratique la forme active et non passive de la conjugaison française. Elles ont donc pris la parole.

Le XXIe siècle a de nombreuses raisons de placer au centre de la volonté d’émancipation le corps des femmes. Outre le multiple des sexualités, le corps reproducteur (PMA, GPA, et filiations nouvelles) et le corps sexuel (violences, du harcèlement au viol) sont en débat et donnent une double perspective, dont on comprend combien elle est politique. Une fois encore la généalogie peut nous aider. Lire la suite

Etats-Unis. «Que pouvons-nous apprendre lorsque les femmes disent #MeToo?» (1)

Elizabeth

Ce n’est qu’en octobre que le New York Times a relaté les actes d’agression sexuelle et de harcèlement de femmes par le producteur hollywoodien Harvey Weinstein. La réaction des femmes commencé avec des actrices, puis rapidement s’est répandue en cascade dans toute la société américaine, de sorte que le mois dernier, elle a atteint Capitol Hill [siège du Congrès], et plusieurs politiciens ont été forcés de démissionner.

Parlons de l’impact que la campagne #MeToo a eu jusqu’ici – à la fois les changements concrets qu’elle a produits, mais aussi l’impact idéologique plus large qu’elle a eu sur la façon dont les gens considèrent l’agression sexuelle. Lire la suite

Catherine Deneuve, laissez-moi vous expliquer en quoi le mouvement #metoo n’a rien d’une chasse aux sorcières

Cette semaine nous a une fois de plus rappelé – merci, chers États-Unis ! – que si les vedettes du cinéma et les icônes de la culture populaire sont sans égales pour enrichir nos divertissements collectifs, une politique responsable pour nos États-nations exige des compétences plus spécialisées.

Catherine Deneuve est une actrice française légendaire, une interprète enchanteresse, une grande artiste et une beauté célèbre. Elle trône également dans les médias européens cette semaine pour déplorer « la vague de dénonciations qui a suivi les affirmations selon lesquelles le producteur hollywoodien Harvey Weinstein aurait violé et agressé sexuellement des femmes ».
Lire la suite