Archives de Catégorie: Israël

Les noms des rues : ce qu’ils remémorent ; ce qu’ils effacent

Tous les héros nationaux sont éclaboussés de sang. Certains des héros qui ont donné leurs noms à des rues israéliennes ont beaucoup plus de sang sur leurs mains que Yasser Arafat.

Je serais content de vivre dans une rue Yasser Arafat à Ramat Aviv [« La colline du Printemps », un quartier de Tel-Aviv qui a connu une forte expansion]. Ce serait enthousiasmant de vivre dans une rue nommée selon un personnage qui a gagné le Prix Nobel. Cela donnerait de l’espoir de vivre dans une rue baptisée du nom d’un ancien ennemi et père fondateur de la nation voisine, cette nation dont des membres ont vécu dans le village [Sheik Munis] sur les ruines desquelles le quartier [Ramat Aviv] a été bâti [début 1950], et dont des habitants ont essayé de faire la paix avec Israël. Lire la suite

La colonisation israélienne soigne sa com’

Voici qui a un air de déjà-vu – pour les moins jeunes d’entre nous, du moins : la politique dite du bouton-pression mise en œuvre par un Etat patibulaire, au service de la plus douteuse de ses causes – hier l’Union soviétique aux riches heures où les tomates poussaient plus grosses et plus rouges dans le jardin de Lyssenko, aujourd’hui d’Etat d’Israël à celle où l’annexion de la Cisjordanie est promue par les colons et leurs alliés comme solution définitive au « problème » palestinien. Plus la cause est douteuse et plus elle requiert la mobilisation expresse de tout un vaste dispositif d’organisations ad hoc, de compagnons de route mobilisables sur commande, sans oublier le lot habituel d’idiots utiles. Depuis l’élection de Trump, le bunker colon et la branche ultra du sionisme conquérant se sentent pousser des ailes ; pour un peu, ils y verraient la manifestation irrécusable d’une intervention divine dans les affaires humaines, laquelle leur assigne une mission et un destin : parachever l’édification du Grand Israël et réduire à tout jamais ses adversaires au silence. Lire la suite

European Trade Union Initiative For Justice In Palestine

Lire la suite

Israël aime les guerres

Il n’y a pas d’autre façon de lire le rapport du Contrôleur de l’État d’Israël sur la guerre de Gaza en 2014 et il n’y a pas de conclusion plus importante à en tirer.

Israël aime les guerres. Il en a besoin. Il ne fait rien pour les empêcher et, parfois, il les provoque. Il n’y a pas d’autre façon de lire le rapport du Contrôleur de l’État sur la guerre de Gaza en 2014 et il n’y a pas de conclusion plus importante à en tirer. Lire la suite

Justice pour la Palestine, maintenant ! En finir avec la complicité européenne.


eccp_justice_2017_face_web-1024x482

Un appel d’organisations de toute l’Europe

L’année 2017 marque :

  • les 100 ans de la « déclaration Balfour » de 1917, par laquelle le gouvernement britannique promettait unilatéralement l’établissement en Palestine d’un foyer national juif,

  • les 70 ans du plan de partage de la Palestine voté par l’ONU en 1947 dont a résulté la Nakba de 1948 – la destruction de plus de 530 villages palestiniens et l’expulsion de 750 000 Palestiniens de leur patrie dans un processus de nettoyage ethnique -,

  • les 50 ans de l’occupation par Israël, en 1967, de la Cisjordanie, de Jérusalem Est, de la Bande de Gaza et du plateau du Golan, et du processus continu de leur colonisation et de leur occupation par l’Etat d’Israël.

Lire la suite

L’une se prénomme Atalia, les deux autres ont pour prénom Tamar

Le 6 février, ces 3 jeunes filles israéliennes sont convoquées à la caserne de Tel Hashomer. Nous ne pouvons les laisser seules.

L’armée, cette armée d’occupation et d’oppression, les convoque  pour leur intimer l’ordre de se soumettre. Elles ne veulent pas. Elles ne veulent pas tuer. Elles ne veulent pas oppresser. Elles méritent que nous soyons à leur côté. Lire la suite

Des centaines de Juifs noirs refusent le service militaire et accusent Israël de racisme institutionnel

Des émigrés éthiopiens disent qu’ils n’accompliront plus leur service de réservistes au sein des Forces de défense israéliennes (FDI)1, en raison de la discrimination raciale affichée par de nombreuses institutions de l’État, y compris la police.

Depuis septembre, plus de trois cents juifs noirs ont annoncé leur intention de refuser tout ordre militaire de se présenter pour leur service de réserve et accusent le gouvernement israélien d’entretenir le racisme sponsorisé par l’État à l’égard des citoyens d’origine éthiopienne. Les soldats, parmi lesquels des combattants de toutes les brigades d’infanterie de l’armée israélienne ainsi que des unités de commandos les plus spécialisées, disent que tant que l’État ne respectera pas leurs droits civils, ils s’abstiendront de leur côté de remplir leurs obligations civiques. Lire la suite