Archives de Catégorie: Israël

L’une se prénomme Atalia, les deux autres ont pour prénom Tamar

Le 6 février, ces 3 jeunes filles israéliennes sont convoquées à la caserne de Tel Hashomer. Nous ne pouvons les laisser seules.

L’armée, cette armée d’occupation et d’oppression, les convoque  pour leur intimer l’ordre de se soumettre. Elles ne veulent pas. Elles ne veulent pas tuer. Elles ne veulent pas oppresser. Elles méritent que nous soyons à leur côté. Lire la suite

Des centaines de Juifs noirs refusent le service militaire et accusent Israël de racisme institutionnel

Des émigrés éthiopiens disent qu’ils n’accompliront plus leur service de réservistes au sein des Forces de défense israéliennes (FDI)1, en raison de la discrimination raciale affichée par de nombreuses institutions de l’État, y compris la police.

Depuis septembre, plus de trois cents juifs noirs ont annoncé leur intention de refuser tout ordre militaire de se présenter pour leur service de réserve et accusent le gouvernement israélien d’entretenir le racisme sponsorisé par l’État à l’égard des citoyens d’origine éthiopienne. Les soldats, parmi lesquels des combattants de toutes les brigades d’infanterie de l’armée israélienne ainsi que des unités de commandos les plus spécialisées, disent que tant que l’État ne respectera pas leurs droits civils, ils s’abstiendront de leur côté de remplir leurs obligations civiques. Lire la suite

Entre la mémoire et l’oubli, il y a le mensonge : la propagande et la falsification historique

9782330070571« En hommage à sa mémoire, ce livre regroupe une quinzaine de textes choisis soit en raison de l’éclairage original qu’ils offrent de certains épisodes décisifs, soit parce qu’ils restent d’une brulante actualité ».

Je n’aborde que certaines analyses de cet ensemble cohérent, en soulignant particulièrement le traitement de la complexité, le refus des raccourcis, l’attention portée à la critique de l’essentialisation des populations ou à la contextualisation des événements. Lire la suite

Le soldat franco-israélien Elor Azaria, reconnu coupable d’homicide, a en fait agi selon la norme

Depuis un an et demi, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants palestiniens ont été tués, bien qu’ils eussent pu être maîtrisés quand ils étaient encore en vie. La différence entre eux et Azaria [qui a assassiné d’une balle dans la tête un Palestinien gisant à terre] est que lui, il a été filmé.

Il y a une chose sur laquelle les Palestiniens sont d’accord avec Elor Azaria et ses partisans : il n’était pas le seul, et il a juste eu la malchance d’être filmé à son insu. Les Palestiniens conviennent avec Azaria et ses partisans qu’il respectait la norme et faisait exactement ce que les autres soldats font – à savoir tirer avec l’intention de tuer, même quand aucune vie n’est en danger. Lire la suite

INTERVIEW – Yonatan Shapira : « La lutte est désormais pour l’égalité des droits de tous »

Yonatan Shapira, refuznik et activiste de la paix israélien, a parlé à Middle East Eye de son cheminement personnel, de l’activisme pro-palestinien et des perspectives de paix en Palestine

Yonatan Shapira est un « refuznik » israélien, un de celles et ceux qui refusent ouvertement de servir l’armée israélienne dans les territoires palestiniens occupés. En 2003, il publiait avec 26 autres pilotes de l’armée une lettre ouverte dénonçant les attaques « illégales et immorales que l’État d’Israël effectue dans les territoires palestiniens ». Lire la suite

Continuités et discontinuités dans l’histoire « juive »

question_juive3bDe la préface de Michel Warschawski, preface-de-michel-warschawski-au-livre-dilan-halevi-question-juive-la-tribu-la-loi-lespace/ publiée avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, je ne souligne que certains éléments dont la discontinuité entre l’histoire des juifs et des juives et celle du colonialisme sioniste en Palestine, la réalité d’une communauté ou entité nationale juive-israélienne. Il me semble cependant préférable de parler d’entité nationale israélienne, non pour nier sa composante très majoritairement juive (personnes se considérant comme juif/juive), mais plutôt pour prendre en compte des complexités non réductibles aux (auto)-assignations « identitaires ».

« Mais après cette relecture de Question juive, j’ajouterai que les communautés juives à travers le monde, y compris celle d’Israël, sont elles aussi en manque d’une réflexion sur l’existence juive, qui soit à la fois historique et ancrée dans les contingences du présent, un travail de fond sur la question juive, ou plutôt les questions juives à l’aube du troisième millénaire. Question juive d’Ilan Halevi devra être le point de départ d’une telle démarche ».

Suit une très belle préface d’Enzo Traverso, preface-denzo-traverso-au-livre-dilan-halevi-question-juive-la-tribu-la-loi-lespace/, publiée avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse. De cet riche texte, je n’indique que certains éléments : à commencer par la contextualisation de l’expression « Question juive », « A l’époque de l’essor des nationalismes, la « question juive » s’ajoute à nombre d’autres questions nationales qui traversent le vieux monde, de l’Allemagne à l’Italie, de la Pologne à l’Irlande ». Comme le souligne le préfacier, son statut est cependant singulier, elle ne désignait pas une revendication nationale mais « elle concerne les juifs en tant que minorité dont l’émancipation n’est pas encore partout achevée, ou reste contrastée par l’antisémitisme ». Lire la suite

La Haye : Les raisons de la jubilation des Palestiniens et des craintes d’Israël

Le nouveau soutien du Conseil de sécurité pourrait faire que la procédure à la Cour Pénale Internationale ose faire le pas d’un examen préliminaire à une enquête sur les colonies.

Jeudi, après que l’Égypte a repoussé la présentation de sa proposition de résolution au sujet des colonies, le Président palestinien Mahmoud Abbas a appelé le Président égyptien Abdel-Fatah al-Sissi et lui a dit : « Nous irons de l’avant, même sans vous », a rapporté un représentant de l’OLP à Haaretz. Lire la suite