Archives de Catégorie: France

Satisfaire les besoins sociaux et permettre aux chômeuses et chômeurs de percevoir au moins le salaire minimum

« 6,6 millions de personnes sont inscrites à Pôle Emploi dont un tiers sont des travailleurs précaires. Seuls 43% des chômeurs inscrits perçoivent une allocation. 2 millions de personnes, chômeurs non-inscrits (radiés ou découragés) et en recherche d’emploi sont exclus des chiffrages. Au total, on estime à plus de 9 millions, le nombre de personnes à la recherche d’un emploi, ce, pendant que les chiffres officiels du chômage continuent à masquer la précarité du travail en continuelle augmentation » Lire la suite

Publicités

Non à l’asphyxie financière de l’Association contre les Violences faites aux Femmes au Travail (AVFT) 

Communiqué de presse des féministes

L’Association contre les Violences Faites aux Femmes au Travail accompagne des femmes victimes depuis 1985. Elle fait partie des associations à qui l’État a confié des missions de service public afin de lutter contre les violences faites aux femmes. Pour qu’elles puissent assumer ces missions, les pouvoirs publics versent à ces associations des subventions. 

Depuis le mouvement #MeToo, #BalanceTonPorc, ces associations, déjà très sollicitées auparavant, ont vu les demandes d’accompagnement des victimes croître de façon fort significative. Fort logiquement, elles se sont retournées vers les pouvoirs publics afin d’obtenir une augmentation de leurs subsides. L’AVFT est la seule association nationale spécialisée dans l’accompagnement des femmes victimes de violences au travail et ne compte que 5 salariées. Ne pouvant plus faire face à la demande, elle a été contrainte de suspendre sa permanence téléphonique et de ne pas prendre de nouveaux dossiers pour se consacrer au suivi des dossiers en justice où elle se porte régulièrement partie civile auprès des victimes, aux formations auprès de nombreux organismes dont les syndicats, à la recherche et aux nombreuses tâches qu’elle assume par ailleurs.  Lire la suite

Foire éco-bio d’Alsace au Parc des Expositions de Colmar, du jeudi 10 au dimanche 13 mai 2018

La doyenne des manifestations dédiées aux produits écologiques et biologiques, une des plus importantes dans l’Hexagone1, réunira à nouveau plus de cinq cents exposant(-e)s (associations incluses), tout en offrant aux visiteur(-se)s moult opportunités d’enrichir leurs connaissances et de débattre, notamment autour de la thématique centrale de cette 37ème édition : « quel futur pour le travail ? ». Lire la suite

Plus jamais ! 

L’actualité française du seul mois d’avril est marquée par de nombreux événements militaro-policiers : offensives militaires, vente d’armements, banalisation du port d’armes à feu, répression policière, fermeture des frontières, mépris du droit de grève… La culture de guerre voulue par le Président Macron s’intensifie. Petit almanach. Lire la suite

Des experts de l’ONU exhortent la France à mettre en œuvre des mesures effectives pour fournir aux migrants l’accès à l’eau et aux services d’assainissement

GENEVE (4 avril 2018) – Des experts des droits de l’homme de l’ONU* exhortent la France à faire davantage pour fournir de l’eau potable, des services d’assainissement et des abris d’urgence aux migrants et aux demandeurs d’asile de Calais, Grande-Synthe, Tatinghem, Dieppe et d’autres régions de la côte du nord de la France. Lire la suite

Déclaration de soutien aux cheminots grévistes

De nombreux intellectuels et artistes de gauche soutiennent la cagnotte de soutien aux cheminots en grève, pour que celle-ci atteigne un million d’euros à la fin du mois. « La victoire des cheminots sera notre victoire à tous. L’esprit de solidarité et de fraternité peut l’emporter. Nous manifesterons à leurs côtés. » Lire la suite

Avant-propos du livre de Didier Leschi et Robi Morder : Quand les lycéens prenaient la parole. Les années 68

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

UNE DÉCENNIE D’ENGAGEMENTS LYCÉENS

« C’est parce que les travailleurs cherchaient à réunir en un faisceau leurs luttes fragmentées et à leur donner une direction, non parce qu’ils visaient la conquête du pouvoir par l’action politique, que les premiers soviets firent leur apparition », Oskar Anweiler, Les Soviets en Russie, Gallimard, 1972.

« La nouvelle génération vient de nous prouver qu’un nouveau militantisme était né, supérieur à tout ce que nous avions connu : par leurs qualités intellectuelles et morales les militants forcent l’attention de leurs camarades, et le respect. C’est un élément en tout cas avec lequel il faut compter désormais dans les lycées », Michel Winock, « Les lycéens », Esprit, n° 11, 1968.

Il est difficile d’imaginer aujourd’hui la surprise qu’a créé l’irruption de la jeunesse lycéenne sur la scène sociale et politique en 1968, tant les mobilisations des élèves du secondaire font désormais partie du paysage. Que les étudiants manifestent, cela était dans un certain « ordre des choses », et de longue date, mais que ces adolescents manifestent, fassent grève, occupent leurs établissements était inédit. Il y eut réprobation, des pouvoirs publics et aussi de parents, de professeurs. Même chez les progressistes, l’on sentit du paternalisme. On pouvait glorifier le Gavroche de Victor Hugo, mais il était difficile de prendre au sérieux les potaches. Que le grand Duduche chahute, oui, mais qu’il fasse de la politique, qu’il prenne son présent et son avenir en main, n’était-il pas trop jeune pour cela ? Certes, l’on avait le droit d’être exploité dès 16 ans, mais la majorité était encore à 21 ans. Lire la suite