Archives de Catégorie: Politique

Collectif/personnel, les Caen/Abel du bourgeois

Il y a Ken Loach, ses films, ses analyses et commentaires sur le lien entre réalité et politique. Il y a mon dentiste qui considère que l’État ne sert à rien d’autre que « tirer du pognon aux gens », pour mieux ne rien faire. Il y a la copine cadre supérieure d’un ami qui énonce à qui veut l’entendre que Macron a une très bonne vision et que cela ne s’explique pas, que c’est sûr. Il y a la mère bourgeoise d’une copine qui considère que garder les richesses au sein de la famille ne se discute pas, qu’il s’agit de consanguinité et que tout écart est amoral. Il y a la fille post-ado d’une collègue qui se sent désemparée et démunie par la découverte de la précarisation soudaine et accélérée d’une certaine catégorie de personnes. Il y a le psychologue du chef-lieu de mon département qui entend faire de la prévention aux violences faites aux femmes en leur dissipant des formations portant sur l’estime de soi, car si chaque femme avait confiance en elle, elle ne se laisserait pas maltraiter. Lire la suite

Le peuple a bon dos

C’est tendance : s’auto-proclamer porte-parole du peuple, opposer social et sociétal, afficher les régressions en défense du peuple, confondre cause du peuple et mépris du peuple.

Ils nous disent : c’est le peuple, le peuple abandonné, qui vote Brexit, Trump ou Le Pen, qui crie sa colère « contre les gagnants de la mondialisation », contre « les élites », contre « les bobos ». Lecture sociale. Mais pas seulement. Lire la suite

Articuler les rapports sociaux. Rapports de sexe, de classe, de racisation

Avec l’aimable autorisation de l’auteur

Dans le monde social réel aucun rapport social n’existe à l’état pur : chacun, qu’il s’agisse du rapport de classe, de sexe, de « race » ou de génération, imprime sa marque sur les autres et de même inversement est largement marqué par les autres.

Dès leurs premières élaborations les sociologues féministes ont conçu le concept de rapports sociaux de sexe en l’articulant étroitement avec le concept marxien de rapports de classe. Il ne s’agissait pas pour elles de proposer une lecture du monde social univoque centrée exclusivement sur les rapports de sexe en ignorant les rapports de classe, mais bien d’articuler les deux. De la même manière elles ont pris en compte par la suite les rapports de « race » ou de racisation. Lire la suite

La fin de l’âge d’or de la Mondialisation Heureuse 

(Trump Tower – 725, 5th Avenue – New York – NY 10022 – USA, 15 Novembre 2016)

donald-trump

Nous sommes aujourd’hui au 57e étage de la Trump Tower, à New York, 725, Cinquième Avenue, en attente d’être reçu par Donald et Melania. Comment avons-nous pu en arriver là ? En prenant l’ascenseur, bien sûr. Mais pas seulement. Lire la suite

1916, 2016, le spectre de la guerre

Le rassemblement départemental pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple s’est tenu ce matin à Rocles. Ont pris la parole, en présence des délégations de l’ARAC et de l’ANACR, Robert Bougerolles, maire de Rocle, Olivier Mathieu pour l’Association laïque des Amis de Pierre Brizon, Marie-Françoise Lacarin et Jean-Paul Dufrègne, conseillers départementaux, Jacques Lachaise pour la Libre Pensée, Jean-Noèl Dutheil pour l’Institut d’histoire de la CGT, M. Petelet, petit-fils d’un des martyrs de Vingré « fusillé pour l’exemple », et Vincent Présumey pour la FSU Allier dont voici l’intervention : Lire la suite

Le nouveau monde qui tarde à apparaitre

La situation semble désespérante. L’offensive des droites et des extrêmes droites occupe l’espace et les esprits. Elle s’étale dans les médias et prétend exprimer la droitisation des sociétés. Il n’en est rien et rien n’est joué. Les sociétés résistent et les contradictions sont à l’œuvre ; ce sont elles qui déterminent l’avenir.

Pour comprendre la situation, repartons de la citation de Antonio Gramsci : « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair obscur surgissent les monstres »1. Lire la suite

La coercition affective


coercition-affective

Les enfants doivent-ils aimer leurs parents ? Doivent-ils le leur montrer ? Le leur démontrer ? S’il est essentiel qu’un enfant reçoive de l’affection de la part de ses parents, doit-il pour autant le leur en donner ? De manière systématique ? Lire la suite