Une résistance pacifique légitime


arton971Les organisations de soutien aux palestinien-ne-s ne sont pas en accord sur le périmètre applicable aux actions de Boycott désinvestissement Sanctions (BDS).

Actions citoyennes non-violentes, ces campagnes, à l’image de la longue campagne contre le système d’apartheid Sud-Africain, sont parfaitement légitimes.

Eyal Sivan et Armelle Laborie exposent les motifs du boycott universitaire et culturel de l’Etat d’Israël. « En rédigeant ce livre, nous souhaitons apporter soutien et encouragements à nos amis et confrères palestiniens vivants sous occupation militaire, à ces cinéastes, artistes, architectes, universitaires et chercheurs vivant un calvaire quotidien même hors des moments de crise qui font la une des médias – comme à nos nombreux partenaires palestiniens de la diaspora qui n’ont pas le droit de se rendre dans leur patrie ».

Les auteur-e-s détaillent les raisons de ce que les pouvoirs israéliens considèrent comme une « menace stratégique majeure ». Elle et il insistent sur la propagande israélienne, les explications développées, la hasbara, l’image de marque internationalisée de cet Etat, le projet de marketing politique, The Israël National Branding Project…

Elle et il soulignent les mesures et moyens de luttes développés par les gouvernements israéliens, entre persuasion et répression, utilisation d’Internet, volonté de réduire les paroles mettant en cause leurs politiques concrètes, délégitimation des actions de BDS, réduction de l’anti-sionisme ou du combat anti-colonial à de l’antisémitisme…

J’ai notamment été intéressé par les analyses sur la promotion de la ville de Tel-Aviv comme icône profane, les industries d’innovation technologique et leurs liens avec l’armée, les politiques universitaires, la « nationalisation des organisations juives par Israël », l’usage très particulier de la liberté d’expression…

Eyal Sivan et Armelle Laborie exposent les silences et les collaborations des universités à la politique israélienne, leur rôle d’auxiliaires dans la recherche militaire, les priorités « nationalistes » des recherches, la place – le plus souvent en immigration – des nouveaux historiens, les éléments de discrimination entre populations et étudiant-e-s…

Elle et il détaillent l’usage exporté de la culture comme propagande, les dissidences « officielles » de cinéastes ou écrivain-e-s et leurs limites. Elle et il analysent les réalités de la « gauche », du Camp de la paix, la place niée de la Nakba et des épurations « ethniques », le refus du droit au retour pour les Palestinien-ne-s et celui – extraordinaire en regard du droit international – des personnes considérées comme juives, les atteintes aux libertés fondamentales des palestinien-ne-s.

Dans leurs explications sur le boycott, les auteur-e-s insistent sur la différence entre un-e individu-e et celles/ceux qui représentent une institution israélienne, la place des dialogues, des échanges et des rencontres…

Eyal Sivan et Armelle Laborie reviennent sur la soit-disant politique discriminatoire que représenterait le boycott, la réduction systématique de l’anti-sionisme à l’antisémitisme, la différence entre le destruction d’un régime politique et celle de ses habitant-e-s, « les revendications du BDS pour l’égalité et la démocratisation de la Palestine-Israël aujourd’hui sous régime israélien et l’abolition des privilèges ethnico-religieux sont ainsi considérées par de prétendus démocrates comme une volonté de destruction », le traitement de faveur accordé à Israël – un statut d’exception à abolir – malgré ses violations du Droit international ou des résolutions de l’ONU…

Il reste donc légitime de boycotter cette exceptionnalité en droit et en pratique, d’autant qu’il s’agit bien d’une résistance pacifique.

Reste cependant quelques éléments à débattre : le périmètre commun des actions BDS dans la solidarité (la multiplication des propositions pouvant nuire à la diffusion et donc à l’efficacité), la mise (et le plus souvent la non-mise en relation) avec d’autres situations (confère le silence sur la colonisation des territoires sahraouis par l’Etat marocain, sur le peu d’émotions sur celle des Tamouls au Sri Lanka, ou sur l’ensemble des territoires à décoloniser pour ne citer que ces trois exemples). Il me semble indispensable de faire le lien entre les différentes situations vécues par les populations, veiller aux alliances possibles (et à celles qu’il convient de récuser : les antisémites masqués, les régimes colonialistes…) et ne pas perdre de vue le système de domination mondial. Ce qui participe au renforcement des activités de boycott ciblées, comme celles défendues par BDS.

.

Sur BDS :

Stop à la criminalisation du mouvement BDS pour la justice en Palestine !, stop-a-la-criminalisation-du-mouvement-bds-pour-la-justice-en-palestine/

Lettre ouverte de la CGT de la LDH  et de l’AFPS à Christiane Taubira à propos de la campagne BDS, lettre-ouverte-de-la-cgt-de-la-ldh-et-de-lafps-a-christiane-taubira-a-propos-de-la-campagne-bds/

Intervention le 5 juillet 2014 à Paris aux journées d’été de Sortir du Colonialisme pour présenter la Campagne BDS, intervention-le-5-juillet-2014-a-paris-aux-journees-dete-de-sortir-du-colonialisme-pour-presenter-la-campagne-bds/

Communiqué de la Campagne BDS France sur Dieudonné et Valls, communique-de-la-campagne-bds-france-sur-dieudonne-et-valls/

Lettre de la Campagne BDS France au Directeur général du Palais Brongniart, lettre-de-la-campagne-bds-france-au-directeur-general-du-palais-brongniart/

BDS Suisse condamne une tentative cynique de défendre les violations de droits humains commises dans les territoires palestiniens occupés, bds-suisse-condamne-une-tentative-cynique-de-defendre-les-violations-de-droits-humains-commises-dans-les-territoires-palestiniens-occupes/

Pourquoi un embargo militaire contre Israël est nécessaire par Bruce Katz, pourquoi-un-embargo-militaire-contre-israel-est-necessaire-par-bruce-katz/

L’appel au boycott des produits israéliens : une expression citoyenne qui doit rester libre, lappel-au-boycott-des-produits-israeliens-une-expression-citoyenne-qui-doit-rester-libre/

Nous appelons au boycott des produits israéliens, nous-appelons-au-boycott-des-produits-israeliens/

BNC : Solidarité avec la résistance populaire palestinienne! Boycottez Israël maintenant !, bnc-solidarite-avec-la-resistance-populaire-palestinienne-boycottez-israel-maintenant/

Orange sanguine en Israël…, orange-sanguine-en-israel/

Veolia vend ses parts dans des entreprises israéliennes visées par la campagne de boycott, veolia-vend-ses-parts-dans-des-entreprises-israeliennes-visees-par-la-campagne-de-boycott/

Juliette GRECO, au nom de la justice, refusez de blanchir l’apartheid, juliette-greco-au-nom-de-la-justice-refusez-de-blanchir-lapartheid/

« Boycottez-nous ! », boycottez-nous/

Partenariat Sodastream – France Télévisions : France Télévisions doit cesser de soutenir la colonisation et l’apartheid israélien !, partenariat-sodastream-france-televisions-france-televisions-doit-cesser-de-soutenir-la-colonisation-et-lapartheid-israelien/

Ken Loach : Pourquoi je soutiens le boycott culturel d’Israël, ken-loach-pourquoi-je-soutiens-le-boycott-culturel-disrael/

Omar Barghouti : Boycott Désinvestissement Sanctions. BDS contre l’apartheid et l’occupation de la Palestine, Ne laissons s’éteindre la lumière de leurs yeux

Site BDS France : https://www.bdsfrance.org

.

Eyal Sivan, Armelle Laborie : Un boycott légitime

Pour le BDS universitaire et culturel de l’Etat d’Israël

La fabrique Editions, Paris 2016, 184 pages, 10 euros

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s