Pas des blagues ni de l’humour potache !

clasches_guide-harcelement-sexuel-2014_web-hd
Dans un avertissement à la lectrice et au lecteur, le Collectif de Lutte Anti-Sexiste Contre le Harcèlement Sexuel dans l’Enseignement Supérieur (
CLASCHES) précise :

« Ce guide s’appuie sur les nombreux témoignages reçus depuis la création du CLASCHES il y a onze ans. À tort, le CLASCHES est souvent perçu comme une association exclusivement destinée aux étudiant·e·s, ce qui explique que presque tous les témoignages reçus émanent d’étudiant·e·s ou de doctorant·e·s. Nous avons donc orienté, dans une certaine mesure, les explications à destination du public qui nous sollicite le plus, et qui s’avère être aussi celui disposant du moins de ressources et d’informations : les étudiant·e·s. Mais la réalité du harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur ne se limite pas à cette seule population.

Le recours au terme « victime » est discutable à plusieurs égards, notamment son caractère enfermant et stigmatisant. Cependant, l’une de ses acceptions est de nature juridique. Ce guide se veut un outil de défense, notamment juridique ; il nous a donc semblé cohérent de l’utiliser pour désigner les personnes ayant été confrontées à des situations de harcèlement sexuel.

Enfin, la rédaction a été effectuée selon les principes de l’orthographe féminisée, et les signes utilisés le sont en fonction de la graphie de la féminisation : simple (un·e étudiant·e) ou plus complexe (il/elle, un·e usager/usagère). Toutefois, nous avons pris le parti de toujours mettre au féminin « la victime » et au masculin « l’agresseur » pour rendre compte de la réalité : les agresseurs sont très majoritairement des hommes, et les agressées des femmes. »

Dans leur avant-propos, les auteur-e-s parlent, entre autres, de la volonté de préserver une certaine image des lieux de savoirs, de deux stéréotypes : « la « séduction » ou l’« esprit gaulois » en matière de relation femmes-hommes d’une part, et la crainte d’une « guerre des sexes » à l’américaine d’autre part », pour souligner que « la séduction implique la réciprocité, le consentement » et que le second relève d’un mythe participant à «la minimalisation de la gravité du harcèlement sexuel.

Elles et ils insistent sur la méconnaissance de la définition du harcèlement sexuel, confondu avec le harcèlement moral ou les autres violences sexuelles. Elles et ils reproduisent la définition légale, détaillent ce qui peut-être assimilé au harcèlement sexuel, les autres infractions à caractère sexuel, les différences avec le harcèlement moral, les visions erronées des réalités sociales, les idées préconçues qui minimisent ou nient l’existence même du harcèlement sexuel…

Les auteures décrivent le harcèlement au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche, les stratégies des harceleurs et les procédures pour rompre avec le silence et le déni.

Sommaire :

Chapitre 1 : Qu’est-ce que le harcèlement sexuel ?

A. Définitions

B. De la difficulté à reconnaître le harcèlement sexuel comme une violence

Chapitre 2 : Le harcèlement sexuel dans l’ESR

A. Les spécificités

B. Les stratégies des agresseurs

C. Les conséquences du harcèlement sexuel

Chapitre 3 : Faire face

A. Identifier une situation de harcèlement sexuel

B. Comment différencier séduction et harcèlement sexuel ?

C. Comment réagir ?

Chapitre 4 : Vers qui se tourner ?

  • A. Les personnels de santé
  • B. La mission égalité femmes-hommes
  • Les associations
  • D. Les syndicats
  • E. Le Défenseur des droits

Chapitre 5 : Quelles sont les procédures ?

  • A. Le pénal
  • B. Les procédures disciplinaires
  • Le CHSCT
  • La médiation
  • E. Le tribunal administratif
  • F. Est-ce risqué ?

Une brochure très utile, tant par les descriptions des réalités du harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur et la recherche que des moyens pour y faire face.

.

Lire aussi :

Le Sexisme dans L’Enseignement Supérieur : on en parle ?, le-sexisme-dans-lenseignement-superieur-on-en-parle/

Sexisme dans l’enseignement supérieur : la fin d’un tabou qui n’en finit pas…, sexisme-dans-lenseignement-superieur-la-fin-dun-tabou-qui-nen-finit-pas/

.

Clasches : Le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur et la recherche

Guide pour s’informer et se défendre

A télécharger : clasches_guide

58 pages

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s