Un instrument et le monde ouvert du solo (3)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. Le monde ouvert du solo mais pas de la solitude. Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…
Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler…Lire aussi : un-instrument-et-le-monde-ouvert-du-solo/, un-instrument-et-le-monde-ouvert-du-solo-2/


Un compositeur du XVIème siècle, Paul O’Dette et trois luths, le renouveau d’une musique. En espérant que des compositeurs et des compositrices contemporain·es redonnent place à ces instruments.
Cd Melchior Neusidler : Lute Music, enregistré en octobre 2006, Harmonia mundi USA 2008


Un concerto et trois symphonies interprétées par Jerzy Erdman (orgue construit par Klais en 1906). Certaines conceptions musicales furent taxées de modernes au détriment d’autres qui furent de fait déclassées. Mais la modernité ne peut se réduire à certaines conceptions « avant-gardistes ». Il est temps de retrouver des compositeurs et des compositrices invisibilisé·es par une certaine conception de la musique…
Double cd Feliks Nowowiejski : Oeuvres pour orgue, enregistré en octobre 1990 et aout 1991, CPO 1995


Des œuvres écrites pour colachon (six rangs de cordes – cinq doubles et une simple nommée chanterelle). Alain Prevost les interprète à la guitare. Un compositeur du XVIIe siècle dont peu d’oeuvres nous sont parvenues. Je ne sais si le rendu au colachon changerai sensiblement l’écoute. En attendant nous avons un beau recueil pour la guitare.
Double cd Giuseppe Antonio Brescianello : Partitas, Musique et Associés 2007


Commencer la journée avec les sonorités égrainées par les touches d’un clavecin. Christophe Rousset nous propose des compositions de Louis Marchand et de Jean Philippe Rameau sur un clavecin à deux claviers signé « Donzelague à Lyon 1716 ». L’« ampleur sonore et déclamatoire »…
Cd Marchand – Rameau – Christophe Rousset, enregistré en février 2011Ambronay 2012


Lors de ma chronique sur ces préludes composés pour violoncelle solo, un-instrument-et-le-monde-ouvert-du-solo/, j’avais signalé la transcription pour violon faite par Gidon Kremer que je n’avais pas encore écoutée. Cet arrangement pour violon, ne se substitue pas pas à l’oeuvre initiale, mais la prolonge en quelle sorte. Le violoniste fait naitre d’autres dimensions avec son instrument. Deux œuvres en écho. A écouter l’une et l’autre…
Cd Mieczyslaw Weinberg : 24 préludes, enregistré en décembre 2017, Accentus Music 2019


Une plongée fascinante au cœur des possibles de la musique, des couleurs savoureuses de l’art de l’improvisation. Puissance et légèreté. Le compositeur organiste nous invite à des promenades dans des paysages luxuriants, des espaces lumineux. Une aventure sonore…
Double Cd Thierry Escaich : Improvisations, enregistré durant les années 2000 à 2006, Accord 2008

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :