Big (6)

Les grands orchestres de jazz dégagent un charme très particulier. Au hasard de ré-écoutes récentes. Voir aussi : Big, Big (2), Big (3), big-4, big-5

Un moment de déprime ? Mettez le cd dans la platine, fermez les yeux et écoutez…
Dans le disque enregistré en 1961. Harold Shorty Baker, Cat Anderson, Bill Berry, Ed Mullens, Howard McGhee (on #5, 9 & 10) : trompette ; Lawrence Brown, Quentin Jackson, Chuck Connors : trombone ; Russell Procope : clarinette, saxophone alto ; Jimmy Hamilton : clarinette, saxophone ténor ; Johnny Hodges : saxophone alto ; Paul Gonsalves : saxophone ténor sax ; Harry Carney : saxophone baryton, clarinette basse ; Jimmy Jones : piano ; Aaron Bell : contrebasse ; Sam Woodyard : batterie ; Billy Strayhorn, arrengements et direction.
Dans celui enregistré en 1958. Harold Shorty Baker, Cat Anderson, Clark Terry : trompette ; Ray Nance : cornet, violon ; Britt Woodman, Quentin Jackson, John Sanders : trombone ; Jimmy Hamilton : clarinette ; Johnny Hodges, Russell Procope, : saxophone alto ; Paul Gonsalves : saxophone ténor ; Harry Carney : saxophone baryton ; Billy Strayhorn : piano; Jimmy Woode : contrebasse ; Sam Woodyard : batterie.

Un de ces moments magiques construit par un ensemble et des musiciens en pupitre ou en solo. A chaque écoute des découvertes. Personnellement je ne m’en lasse pas.
Cd
Billy Strayhorn & Johnny Hodges
regroupement de deux disques :
Johnny Hodges & Billy Strayhorn Orchestra, enregistré en décembre 1961
Billy Strayhorn !!! Live !!!, enregistré en 1958
Réédition Fresh Sound 2013


Une grande force rythmique se dégage de cet ensemble.
Une fresque musicale hors des sentiers battus, une pulsation comme vitale…
Ensemble 4’33’ : Alexei Aigui (dir, violon), Andrey Goncharov (trompette, bugle), Erkin Yusupov (trombone), Arkady Marto (claviers), Denis Kalinsky (violoncelle), Konstantin Kremnyov (guitare électrique), Serguey Nikolsky (guitare basse), Vladimer Zharko (batterie) et des invité·es : Vyacheslav Guyvoronsky (trompette), Alexei Kruglov (saxophone alto), Sergey Letov (saxophone ténor), Vladimir Volkov (clarinette basse), Ekaterina Kichigina (soprano)
Ad Libitum Orchestra, Ensemble N’Caged.
On oubliera vite les passages plus convenus…
Cd et DVD
Serge Kuryokhin : The spirits lives, enregistré en juillet 2015, Leo Records 2016


Les compilations de cet éditeur permettent de découvrir de multiples musicien·nes et orchestres. Qu’importe que vous puissiez éventuellement retrouver certains morceaux dans plusieurs coffrets. Les environnements construits fourniront des éclairages différenciés.
Ici des grands orchestres, Louis Armstrong, Count Basie, Cab Calloway, Benny Carter, Duke Ellington, Lionel Hampton, Erskine Hawkins, Horace Henderson, Fletcher Henderson, Earl Hines, Buddy Johnson, Andy Kirk, Harlan Leonard, Jimmie Lunceford, Jay MacShann, Lucky Millinder, Don Redman, Chick Webb, Cootie Williams sont les maitres des lieux de la musique.
Des arrangements pour les pupitres de cuivres, les solistes, les rythmiques, cet élan propre aux grands orchestres… et la danse dans les têtes.
Deux heures de bonheur…
Double cd
The Greatest Black Big Bands – 1930-1956, Fremeaux & Associés


Un grand orchestre (forte présence de saxophones, flutes, trompettes, bugles, clarinettes, cors, trombones, tuba – et une guitare, un piano, une contrebasse et une basse électrique, une batterie) des plages planantes, des orchestrations jazz, des dissonances, l’utilisation de la voix (chant et récitatif) et de l’électronique, des inspirations du coté du sous-continent indien, des textures musicales variées et surprenantes. Le compositeur Kornél Fekete-Kovács dirige le Modern Art Orchestra
Ce que permet un grand ensemble en termes d’expérience sonore… inhabituelle.
Cd
Kornél Fekete-Kovács Modern Art Orchestra : Foudations – Yamas and Niyamas, BMC Records 2020


Un disque qui ne dévoile ses secrets qu’après plusieurs écoutes.
Fred Hersch (composition, piano) ; Vince Mendoza (arrangement, chef d’orchestre) ; Wim Both, Rob Bruynen, Andy Hadererer, Ruud Breuls (trompette) ; Johan Horlen, Karolina Strassmayer (saxophone alto) ; Olivier Peters, Paul Heller (saxophone ténor) ; Jens Neufang (saxophone baryton) ; Ludwig Nuss,Andrea Andreoli, Andy Hunter (trombone) ; Mattis Cederberg (trombone basse, tuba) ; Paul Shigihara (guitare) ; John Goldsby (contrebasse) ; Hans Dekker (batterie).
Tout ici semble si calme, si tranquille. Pourtant derrière ces compositions et ces arrangements, les couleurs sont foisonnantes et les interventions des solistes font plus que ponctuer le flux musical. Une musique de a patience…
Cd Fred Hersch &The WDR Big Band : Begin Again, enregistré en janvier et février 2019, Palmetto


Six morceaux aux titres ressemblant à des formules mathématiques ou physiques. Des configurations orchestrales et des solistes variant au gré des compositions. Anthony Braxton (saxophone alto, clarinette contrebasse, clarinette, saxophone contrebasse, flute, saxophone sopranino), Seldon Powell (saxophone alto, clarinette, flute), Roscoe Mitchell (saxophone soprano, saxophone basse, flute, saxophone alto), Bruce Johnstone (saxophone baryton, clarinette basse), Ronald Bridgewater (saxophone ténor, clarinette), Kenny Wheeler (trompette), Cecil Bridgewater (trompette), Leo Smith (trompette, chef d’orchestre), Jon Faddis (trompette, piccolo trompette), George Lewis (trombone), Garrett List (trombone), Jack Jeffers (trombone basse), Earl McIntyre (trombone basse), Jonathan Dorn (Tuba), Muhal Richard Abrams (piano, chef d’orchestre), Frederick Rzewski (piano, batterie basse), Dave Holland (contrebasse, violoncelle), Warren Smith (batterie, tympani, marimba), Richard Teitelbaum (synthétiseur), Barry Altschul (gongs, percussions, batterie, cloches), Philip Wilson (percussions, cymbales, batterie), Karl Berger (glockenspeil, vibraphone, xylophone).
Un orchestre, sa créativité, son ironie, ses constructions, des solistes et leurs instruments, la capacité à improviser ensemble autour d’un schéma, la puissance inventive au cœur des années 1970…
Cd Anthony Braxton : Creative Orchestra Music 1976, enregistré en février 1976, RCA – BMG 1987

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Une réflexion sur « Big (6) »

  1. Un compositeur-pianiste chanteur brésilien, un big band allemand, de l’électronique, un choeur sud-africain …

    et une autre façon d’entendre le samba

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :