L’adieu des Poupées en pantalon

ChèrEs amiEs,

 
Après trois ans d’existence, nous avons décidé de mettre fin à notre aventure collective.
 
Née d’une lutte en mai 2009, l’association Les Poupées en pantalon s’est construite sur la volonté de quelques étudiantes strasbourgeoises de faire renaître un féminisme concret, basé sur nos expériences de femmes et sur la vie des femmes d’aujourd’hui.
Pour cela, nous avons commencé par créer notre magazine féminin féministe, puis nous nous sommes dotées d’un blog avant de nous lancer dans des actions publiques. Comment ne pas se souvenir de notre première manifestation, organisée contre la suppression des centres IVG ? Ce fut un moment fort, et ce moment, nous l’avons vécu à vos côtés. Mais il y en eu bien d’autres encore, comme, par exemple, la marche nocturne non mixte que nous avons organisée pour le 8 mars 2011, inoubliable de joie et de vivacité, ou encore notre rassemblement place Kleber où, armées des mots de notre choix, nous avons rendu visibles les violences infligées aux femmes (25 novembre 2010).
Mais le féminisme pour lequel nous luttions et lutterons encore se fait un devoir d’en finir avec toutes formes d’oppressions. Ainsi, au combat contre le sexisme se sont ajoutées les luttes LGBTI (Lesbiennes, Gays, BisexuelLES, TransexueLEs, IntersexuéEs), anti-racistes et anti-impérialistes, toutes intrinsèquement liées pour nous à notre combat contre le système patriarcal.
Nous avons tenu dès le départ à apporter notre soutien aux actions des associations militant sur ces questions et parfois (principalement avec les associations LGBTI) les liens tissés avec elles nous ont permis de créer des actions communes et de rendre indispensable cette solidarité qui nous semble plus que nécessaire.
Car nous avons voulu que le féminisme des Poupées en pantalons soit sans concession. Héritières des féministes révolutionnaires des années 70, nous nous sommes affirmées non consensuelles, radicales, en lutte contre un essentialisme par trop dominant, et nous avons bâti l’association Les Poupées en pantalon sur la non mixité. Par ailleurs, nous avons toujours eu à cœur de conserver notre autonomie par rapport aux institutions, aux partis politiques et aux associations.
Aujourd’hui, nos parcours respectifs ne nous permettent plus de continuer cette belle aventure mais nous sommes heureuses d’avoir « ranimé la flamme féministe strasbourgeoise », comme l’a si joliment formulé une de nos amies libraires. Le combat continue, bien entendu. Féministes nous sommes, féministes nous resterons.

Avant de vous quitter, nous vous informons que notre blog continuera à être un libre espace d’expression féministe et nous attirons votre attention sur notre offre spéciale : du 1er mars au 30 avril 2012, le pack de quatre numéros des Poupées en pantalon est à 7 € au lieu de 17 €, frais de ports compris.

Une façon à nous de vous faire un dernier cadeau.
Sachez encore que nous avons décidé de faire don de nos actifs au comité de soutien strasbourgeois de Pinar Seleck (http://www.pinarselek.fr/), ainsi qu’à l’association La Lune (http://www.lalune67.fr/) qui a été notre premier soutien. Nous ne saurions trop vous encourager à les soutenir vous aussi.
 
Nous vous remercions de nous avoir accompagnées dans notre lutte et nous vous souhaitons une bonne continuation militante.
 
Féministement
 
Les Poupées en pantalon

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :